La « Passerelle », conservatoire des mémoires populaires agathoises

La « Passerelle », conservatoire des mémoires populaires agathoises  Face à l’uniformisation des cultures à l’heure…

La « Passerelle », conservatoire des mémoires populaires agathoises 


Face à l’uniformisation des cultures à l’heure de la mondialisation, le patrimoine contribue à établir un lien entre le monde évolutif d’aujourd’hui et nos racines. Elles sont essentielles pour savoir qui nous sommes, d’où nous venons et où nous allons. Le patrimoine est donc une passerelle pour trouver notre place dans la société. A cet effet, la Ville d’Agde et l’Office de Tourisme lancent la création d’un conservatoire des mémoires populaires agathoises avec «La Passerelle », un site Internet qui sera présenté lors des prochaines Journées du Patrimoine, en septembre prochain.

Le patrimoine et vous :

Nous connaissons déjà le grand patrimoine d’Agde, et notamment la cathédrale Saint-Etienne, la salle du Chapitre, la Glacière, le Château Laurens, le Fort de Brescou…

Au-delà des belles pierres, le patrimoine est aussi profondément humain, issu des savoir-faire qui ont permis d’édifier cette histoire, grâce à des personnages d’influence politique, économique ou culturelle, mais aussi et surtout à des hommes et femmes de l’ombre : ouvriers, agriculteurs, viticulteurs, pêcheurs, poissonnières, cuisinières… ceux qui ont bâti de leurs mains la vie et la société d’aujourd’hui, tous ceux qui ont acheminé la mémoire jusqu’à nos oreilles, nos yeux et parfois aussi jusqu’à nos papilles.

Le patrimoine c’est donc l’histoire de tout un chacun

Qu’est-ce que la «Passerelle» ?

La « Passerelle » est un conservatoire des mémoires populaires agathoises créé par la Ville d’Agde et l’Office de Tourisme. Il prendra la forme d’un site Internet qui pourra recevoir toutes les mémoires que les Agathois voudront livrer, conserver et mettre en valeur.

Ces témoignages seront valorisés à travers différents thèmes, comme les métiers de la terre et de la mer, les traditions, la gastronomie, sans oublier les souvenirs de familles. Les Agathois de tout horizon pourront faire partager leurs anecdotes, leurs photographies ou encore leurs vidéos !

Un comité de lecture sous l’égide d’une association ouverte à tous mettra en forme ces témoignages, sous couvert d’une charte éthique et dans la garantie de la protection des données.

Il sera possible de venir déposer ses souvenirs (photographies, vidéos et témoignages) directement sur le site de la « Passerelle » après son lancement, le 18 septembre 2010, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

Dès aujourd’hui et à la demande, une personne se tient à disposition pour prendre en charge ces souvenirs à la Salle du Chapitre, rue Louis Bages à Agde, qui accueille actuellement l’exposition « Mémoire de pêcheurs, de la mer à l’assiette ».

Il est aussi possible d’entrer en contact avec Sarah Wroblewski et Lucie Simon, étudiantes en Valorisation et Médiation des Patrimoines à l’Université Paul Valéry de Montpellier, en charge de l’élaboration de la « Passerelle » pour l’Office de Tourisme d’Agde au 04. 67. 94. 65. 84

Sophie BANNY – CHARGEE DE MISSION DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES TERRITOIRES


 INFORMATIONS POUR LE PUBLIC: 

OFFICE DE TOURISME – 04.67.94.65.84 Maison du Cœur de Ville – Rue Jean-Roger – AGDE 

OFFICE DE TOURISME –   04.67.01.04.04 – E-mail : contact@capdagde.com

Bulle d’Accueil – Le Cap d’Agde
www.capdagde.com
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.