La Poste avance à vitesse grand V dans sa transformation numérique

Présente sur le salon VivaTechnology à Paris mi-juin, La Poste a saisi l'occasion pour présenter les innovations de ses start-up partenaires. Depuis trois ans, le groupe a pris le virage du digital, et son écosystème porte déjà ses fruits...

Les Etats-Unis ont le fameux CES à Las Vegas. La France a désormais son salon VivaTechnology à Paris. C’est la deuxième édition de ce grand rendez-vous mondial des acteurs de l’innovation. Elle s’est tenue en juin, et la Poste avait répondu présente. Le groupe est impliqué depuis 2014 dans une démarche d’accompagnement et d’accélération de projets innovants. Ils sont centrés sur le service à la personne. Le groupe a en effet, mis en lumière les projets de ses 58 start-up partenaires.

« Depuis cinq-cents ans, La Poste transporte des lettres. Mais aujourd’hui le groupe va au-delà de ça. Il se positionne désormais pour traiter différemment les données. Et enentend continuer d’assurer un service de proximité aux clients », indique Pierre Schuhl, responsable du marketing de la filiale Docapost IoT.

 

Un écosystème prometteur

Les jeunes pousses prometteuses liées au groupe La Poste bénéficient aujourd’hui d’un écosystème en plein développement. Celui-ci comprend Start’inPost. L’accélérateur lancé en 2014, permet aux start-up de développer leur chiffre d’affaires. Ceci en s’appuyant sur le groupe et sa notoriété. La Poste a également créé le programme French IoT. 

Ce soutien à l’innovation dans l’Internet des objets (IoT) associe start-up, PME innovantes, grands groupes et partenaires territoriaux. La filiale Docapost intégre également la branche numérique. Elle accompagne la transformation numérique des entreprises.

Enfin, l’écosystème de La Poste comporte le Hub numérique. Cette plateforme numérique est accessible à la fois aux particuliers et aux entreprises. Elle permet de créer et tester rapidement des services liés à l’IoT. « Le Hub permet de simplifier l’accès à l’IoT . Mais également de concevoir simplement des services sur des objets connectés du quotidien. Le Hub suit une logique de ‘ B to B to C’. Il concentre des idées dans tous les domaines. Une quinzaine de projets sont actuellement intégrés au Hub numérique », détaille Pierre Schuhl. La Poste, deuxième employeur de l’Hexagone, a donc rajeuni son image.

 

Revue de quelques projets innovants

Talk to Pay, la voix pour contrer la fraude

Lancé le 6 juin, le service Talk to Pay permet de sécuriser les paiements à distance. Ceci grâce à un système d’authentification biométrique par la voix. La voix devient ainsi le mot de passe pour sécuriser le paiement en ligne. « Si la voix ne correspond pas à celle du propriétaire de la carte, une alerte est lancée. Et la transaction est immédiatement annulée. Ce produit évite toute fraude sur la carte. La fraude est vingt fois plus élevée sur les paiements en ligne que sur les paiements réels. Elle représente aujourd’hui 150 millions d’euros rien qu’en France », indique Nicolas Israël. Il est le responsable technique de la start-up Weel@home, pilotage à distance.

Issue du Hub numérique, cette solution permet de piloter à distance sa maison.  Elle permet de rassurer des proches, à l’aide d’objets connectés. « Il est désormais possible d’éteindre les lumières. Mais aussi de fermer les portes ou encore de mettre les objets en veille. Ceci grâce à une maison connectée de A à Z », explique Astrid Gaston-Labat, factrice. Les premiers prototypes sont en cours de développement. La solution devrait être commercialisée d’ici 2018-2019. Une version weel@work sera quant à elle dédiée au monde de l’entreprise.

L’appli « Veiller sur mes parents »

Cette offre est dédiée aux seniors. Elle assure un service de proximité et celui-ci inclut des visites régulières du facteur, de une à six fois par semaine, au domicile des personnes âgées. Via l’application « Veiller sur mes parents », le facteur envoie un résumé de la visite en temps réel à la famille. Le facteur reçoit en retour des notifications. Par ailleurs, grâce à un bracelet d’alarme, la personne âgée peut contacter des équipes d’Europe Assistance.  Celles-ci alertent immédiatement la famille. Lancée en octobre 2016, la solution est déployée petit à petit dans l’Hexagone. « Ce service de proximité s’inscrit dans la continuité de la politique du groupe. Il assure un lien social avec le facteur. Le but est également de garder les seniors le plus longtemps possible à la maison. C’est une solution très bien perçue. C’est une nécessité qui rassure l’entourage », explique Julie de Saint-Denis, chargée de clientèle à Issy-les-Moulineaux.

Nuukik optimise le commerce grâce à l’intelligence artificielle

Editeur de logiciels, la start-up Nuukik a développé – en collaboration avec l’INRIA, l’organisme public de recherche dédié au numérique – un moteur de recommandation personnalisé de produits visant à automatiser le processus de merchandising et personnaliser les parcours d’achat des consommateurs. « L’intelligence du moteur permet d’analyser le comportement des consommateurs. Cet outil permet d’augmenter de 2 % à 33 % le chiffre d’affaires des commerçants », avance Matthieu Thiriez, cofondateur de la jeune pousse avec Florent Empis. Commercialisée en 2013, cette solution a déjà séduit un panel de grands comptes (Pimkie, Afflelou, Jules et Cultura). « Nous sommes également présents à l’international avec des clients au Brésil, en Asie et en Europe » ajoute le cofondateur.

Smartalogue, le catalogue personnalisé

Lancé en septembre 2016, Smartalogue vient compléter l’offre existante. En collaboration avec Naos Publishing, Nuukik utilise des algorithmes capables de prédire le comportement d’achat. Cette offre de marketing direct personnalisée complète le mix marketing des enseignes et a permis, par exemple, à la marque Cyrillus de personnaliser 100 000 catalogues différents en fonction des comportements d’achat des consommateurs. C’est par ce projet de catalogue papier que la start-up est entrée en relation avec La Poste. Nuukik a intégré l’accélérateur de La Poste, Start’In Post, en mars 2017.

 

Marie BOULLENGER

Adaptation Web : D.C.

La Poste en chiffres. Présent dans plus de 40 pays, le groupe La Poste distribue 22,9 milliards d’objets par an dans le monde (lettres, colis, imprimés publicitaires…). En 2015, le groupe a réalisé 23 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 20 % à l’international. Chaque jour, les 17 000 points de contact de La Poste, premier réseau commercial de proximité de France, accueillent 1,6 million de clients. Le groupe accélère ainsi sa transformation numérique en proposant une large gamme de services innovants autour de son rôle d’opérateur universel des échanges.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.