La poudre aux yeux des responsables ... Par Roger Vivier

Le dernier article d'HERAULT TRIBUNE sur les engagements de la ville dans la lutte…

Le dernier article d’HERAULT TRIBUNE sur les engagements de la ville dans la lutte contre les bruits excessifs ne nous a pas surpris. Partisans de conciliations plutôt que de procédures, bien que nous ayons appelé Monsieur le Maire au Tribunal Administratif avec un sursis d’ un an aujourd’hui écoulé, nous bataillons par lettres,fax et rencontres sur ce sujet depuis MAI / JUIN avec tous les responsables ayant quelque autorité en la matière, Préfet et sous préfet, Maire et CDT de Police.
Leur technique est simple, partagée et bien huilée en ce qui concerne le bruit considéré par eux comme un moindre mal de nos jours : surtout pas de vagues ,ni sociales ni politiques susceptibles de déranger un équilibre basé sur une écoute pseudo attentive de la population .
Surtout pas d’ action d’ autorité ,les droits de certains dépassant nettement les droits des autres !
Nullement découragés cependant nous irons jusqu’au bout de nos démarches ,a PARIS si nécessaire, mais en attendant , nous vous communiquons copie du fax que
nous venons d’ envoyer au Préfet au Maire et au Commandant de Police d’AGDE Affaire a suivre .

AGDE LE 10 AOUT 2005

MONSIEUR ZANNETACCI
COMMANDANT DE POLICE
34300 AGDE
PAR FAX N° 04.67.01.02.04

MONSIEUR

Vous avez eu connaissance des dossiers que notre Association a dressés dans la lutte contre les bruits excessifs au sujet des bars a orchestres situés sur les quais du CAP D’AGDE

Vous n’ignorez pas que l’intensité relevée dans les appartements au 4éme étage au dessus des émetteurs atteint 75 à 77 dba sur nos sonomètres et 90 dba sur les quais jusqu’à minuit au moins .

Monsieur le Préfet de BEZIERS nous a signalé par deux fois, et la dernière fois le 25 JUILLET qu’il vous demandait d’intervenir avec la Mairie d’AGDE sur ce sujet .

Au cours d’une rencontre le 27 JUILLET avec MR le Maire il nous a été indiqué que des procès auraient été faits par la Police Municipale , et que si récidive il devait y avoir, il y aurait saisie de matériel ou interdiction d’orchestre .
Vous deviez, a ce qui nous a été indiqué, faire une tournée d’information aux contrevenants et sévir en cas de non respect des directives légales .

A ce jour nous constatons que RIEN N’EST FAIT EN CE QUI VOUS CONCERNE ET QUE LE BRUIT EST TOUJOURS AUSSI INTENSE ( 75 dba au 4éme étage) AU DETRIMENT DES OCCUPANTS VOISINS , CE QUI NOUS CONDUIT TRANQUILLEMENT A LA FIN DE LA SAISON ESTIVALE SANS REACTION DEPUIS LE MOIS DE JUIN 2005

Vous comprendrez dans ces conditions que nous soyons disposés a donner le maximum de publicité publique et dans les plus hauts niveaux administratifs a ce laxisme inacceptable des autorités locales .

LE PRESIDENT
MICHEL GARRIGUES
PO ROGER VIVIER

copie a mr le sous prefet de BEZIERS FAX 04.67.36.70.94
Monsieur le Maire d’AGDE FAX 04.67.94.61.09

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.