La Région Occitanie passe à la vitesse supérieure en termes de santé

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, a présenté cet après-midi les dispositifs régionaux mis en place ou intensifiés en matière de santé et de sécurité des habitants.

Accélération de la vaccination

La Région Occitanie a lancé fin janvier la vaccination itinérante par bus. Ce dispositif nommé Proxivaccin va être renforcé par la mise en service d’un deuxième bus destiné à renforcer la vaccination des populations au plus près de leur domicile, pour parer à l’expansion du variant Delta.

De plus, les touristes qui souhaitent se faire vacciner pourront se rendre dans les centres de vaccination mobiles installés dans les campings en liaison avec l’ARS et la Croix Rouge. En effet, Carole Delga a rappelé que l’Occitanie est la première région en France en termes de places d’hôtellerie de plein-air et la première région également en termes de résidences secondaires. Ainsi, les capacités de vaccination seront accrues aussi bien dans les territoires ruraux que dans les campings.

“Le plus grand vaccinodrome de France est à Toulouse, et j’ai demandé à l’ARS de maintenir tous les centres ouverts pendant la période estivale et de proposer des campagnes de vaccination auprès des touristes”, a souligné Carole Delga, insistant sur la volonté de l’exécutif régional de promouvoir le plus possible la vaccination.

Avant même la rentrée scolaire dans les lycées, les collaborateurs seront invités à se faire vacciner. Et une campagne de promotion de la vaccination à destination des lycéens devrait avoir lieu. Une campagne de vaccination des lycéens pourrait suivre, dont les modalités seront fixées par l’Education nationale et le ministère de la Santé. Les lycéens pourraient être vaccinés sur leur lieu d’études, à condition de présenter un accord écrit de leurs deux parents. Les modalités ne sont pas encore définies.

Côté communication, la Région Occitanie va promouvoir la vaccination contre le Covid-19 par de l’affichage dans les espaces régionaux et les lycées, et acheter des espaces publicitaires. La campagne de pub diffusée en PACA, jugée positive, va être reprise en Occitanie.

Lutte contre la désertification médicale

Reprenant son slogan de campagne “la santé au quart d’heure” (faire en sorte que chaque personne ait un professionnel de santé à 15 minutes maximum de son domicile), l’exécutif régional opte pour la création d’un GIP (groupement d’intérêt public) afin de recruter en premier lieu 200 médecins et infirmiers. L’idée est de lutter contre la désertification médicale dans les territoires ruraux et certains quartiers urbains. Un appel à candidatures et une phase de concertation sont en préparation.

“Environ 10 médecins sont prêts à débuter rapidement”, selon Vincent Bounes, directeur du Samu de la Haute-Garonne et membre de l’équipe de Carole Delga. Il faudra un certain temps juridique pour monter le GIP, mais une fois cette phase achevée, les médecins seront vite opérationnels. Il prévoit les premières embauches pour le début de l’année 2022. Un premier centre de santé pourrait ouvrir au cours des six premiers mois de 2022.

Les communautés de communes préfiguratrices de ce dispositif pourraient être situées dans le Gard, les Hautes-Pyrénées et l’Ariège. Concernant les zones urbaines, pour commencer, certains quartiers de Toulouse, Montpellier, Perpignan et Nîmes – villes à très forte densité urbaine où l’accès à des médecins est difficile – bénéficieront de ce programme de redensification médicale.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.