L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

La réunion du SCOT de Thau à Mèze le 3 septembre 2007

Compte rendu dressé par l'Association “Les Citoyens de Mèze” – Résumé succinct de la Réunion publique de présentation du SCOT de Thau à Mèze le 3 Septembre 2007. A la tribune : Jean Jacques TAILLADE, comme technicien du Syndicat MixteYves PIETRASANTA, Président de la CCNBTHenry FRICOU, Maire de MèzeChristian TURREL, Maire de LoupianJacques ADGE, Maire […]

Compte rendu dressé par l'Association “Les Citoyens de Mèze” – Résumé succinct de la Réunion publique de présentation du SCOT de Thau à Mèze le 3 Septembre 2007.

A la tribune :

Jean Jacques TAILLADE, comme technicien du Syndicat Mixte
Yves PIETRASANTA, Président de la CCNBT
Henry FRICOU, Maire de Mèze
Christian TURREL, Maire de Loupian
Jacques ADGE, Maire de Poussan

« Dans la salle environ 70 personnes :
Associations du domaine environnemental, comités antilibéraux, section régionale ostréicole, coopérative des cinq ports, alter-mondialistes, ligue protectrice des oiseaux,le quotidien régional et les renseignements généraux, quelques particuliers.

Monsieur FRICOU ouvre les débat en lisant un texte (visiblement pour la première fois) qui présente les prérogatives du SCOT.

Monsieur PIETRASANTA se lance dans un développement qui tend à mettre en face des données locales l'impact de l'évolution écologique de la planète (montée des eaux).

JJ TAILHADE commente un power point afin que l'assistance situe le poids juridique du SCOT par rapport aux autres documents d'urbanisme et d'aménagement du territoire.

Vient le temps des questions :
Impact des municipales
Délai de mise en place
Volet maritime du Scot ou SMVM préservé à coté du SCOT ?
Limite du Scot ( Christian TURREL avec la disparition de certains services de proximité)
Connaissance de leur territoire par les élus locaux (ils déclarent connaître parfaitement leur territoire et n'ont rien appris sur leur commune…?)
Monsieur ADGE se contentant de deux phrases en guise de banalité.
La séance était levée et les participants ne se sont pas retrouvés autour du verre de l'amitié.

Bien à vous, Gilles PHOCAS »

En complément perçu par le CPEOM Rives de Thau présent

Pour débuter, une longue tirade du Président de la CCNBT Monsieur PIETRASANTA , sur le réchauffement de la planète et la décomposition des icebergs.
Schéma de Mise en valeur de la Mer: Il pourrait être intégré au SCOT, mais les représentants des conchéïculteurs présents n'y sont pas favorables et souhaitent une concertation.
Pourtant à Marseillan (en leur absence) ceci ne posait pas de problèmes et “tout avait été vu avec eux”, en écoutant les explications des élus présents.

“Les bons mots exprimés par les élus:”

* faire vivre le schéma de mise en valeur de la mer,
* Il faut : partager, s'investir, construire ensemble,…
* Diversifier l'agriculture à la suite de l'arrachage des vignes,

* LE SCOT, c'est un CHOIX POLITIQUE MAJEUR,/
* Poussan a pratiquement défini son PLU, il s'adaptera aux directives futures du SCOT
* Le tourisme: ses intérêts avec cohérence pour protéger et maîtriser l'écosystème du Bassin de Thau comme au Camping du Castellas avec ses milliers de visiteurs
Les logements sociaux seront définis en s'appuyant sur les lois en vigueur.”

Nous avons pu apprécier les explications nettes claires et précises du rapporteur de la SMBT, Jean Jacques Taillade, sur le contenu du dossier du Scot de Thau.
Avec ce regret, que les moyens techniques mis à sa disposition, furent défaillants pour lui permettre de présenter convenablement le power point des études.

Prochaine réunion du SCOT le lundi 10 septembre à Poussan

http://cpeommarseillan.free.fr

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.