La Yole de Pierre WEISS a chaviré dans la nuit , Pierre est indemne !

La Yole de Pierre WEISS qui devait relier CALVI au Cap d'Agde a chaviré dans la…

La Yole de Pierre WEISS qui devait relier CALVI au Cap d’Agde a chaviré dans la nuit. Pierre WEISS est indemne !
Méditerranée, la traîtresse avait décidé de proposer des creux de 3 mètres à l’embarcation et à son rameur . De quoi pimenter le défi ! Méditerranée a fait chaviré la yole et malgré toutes les tentatives de Pierre pour la redresser , il a fallu renoncer.

Les conditions de navigation à venir semblaient apocalyptiques
On croyait Pierre, Kamikaze on le découvre Sage , peut-être l’effet d’une petite retraite monacale et solitaire en Yole de mer.
Le voilà vivre l’instant présent sur Carpe Diem où la yole a été hissée par ses deux amis Roland et Jean Pierre. 
Pierre est en route  vers le Cap d’Agde où ton team d’amis l’attend
Connaissant Pierre WEISS , nous sommes persuadé que ce défi sera a nouveau relevé et en attendant  cette nouvelle tentative, son humour et son expérience ne pourront que servir les intérêts de l’OFNI SODEAL qui participe demain à la célébre course Capagathoise reliant la Capitainerie …..au Centre Nautique ..
Bienvenue pami nous Pierre et Chapeau bas ! 

Herault-Tribune


L’histoire le parcours

Entre le 20 août et le 5 septembre 2010, un Capagathois de 56 printemps, Pierre Weiss, va tenter de rallier Calvi à Le Cap d’Agde à la rame, en solitaire et sans assistance, soit 450 km à parcourir.


Cette traversée devrait s’effectuer en 4 à 5 jours, entre le 20 août et le 5 septembre 2010. 3 paramètres seront analysés de façon précise par des programmes de suivi météo : le vent, le courant de surface et la hauteur des vagues. Ils détermineront le choix du moment de départ et celui de la route à suivre.

La traversée s’effectuera à bord d’une Yole de mer prévue initialement pour 2 rameurs, aménagée pour l’occasion : espace de repos, place pour les vivres et le matériel nécessaire.

Ce défi consiste à parcourir les 450 km qui séparent Calvi (Corse) du Cap d’Agde dans les meilleurs délais, en solitaire et sans assistance. Avec les difficultés de navigation que l’on peut imaginer, le but de ce défi est triple : à la fois sportif (chronos et gestion de l’effort sur une grande distance), maritime (routage et météo) et environnemental (sans carburant, gestion des déchets). Seul un bateau suiveur est prévu, mais dans un rôle de « voiture balai » et d’assistance radio pour la sécurité anticollision et le routage. Il s’agit d’un catamaran à moteur choisi pour ses qualités nautiques, de vitesse, d’habitabilité et de sobriété en carburant.

Le Directeur d’Exploitation du Port du Cap d’Agde à la rame

Pierre Weiss est loin d’être un novice en matière de sport… Après son bac et un monitorat de voile la même année, il obtient son DUT en génie civil et participe en parallèle à des régates hebdomadaires, transats et entraînements quotidiens. Il a également œuvré à la création du premier centre nautique du Cap d’Agde en 1974.

Puis le triathlon s’est imposé dès 1984, à raison de 3 à 4 épreuves par an et une bonne douzaine d’heures d’entraînement par semaine. Ensuite la rame sur rivière en 1999, puis l’aviron de mer en 2005. Le fil conducteur de ce parcours sportif est le karaté, depuis 35 ans sans interruption, à raison d’au moins 3 heures par semaine, un sport qu’il enseigne d’ailleurs depuis 1995.

Fort de ces diverses expériences, Pierre Weiss a eu envie de mettre ses compétences, sa rigueur et à sa philosophie sportives au service d’un tout nouveau défi faisant appel au physique mais aussi au mental, histoire de repousser un peu ses limites, tout en ne perdant pas de vue le plaisir que lui procure le sport.

Pour relever ce défi, l’entraînement – progressif – a débuté il y a déjà quelques mois, selon un rétro-planning bien ficelé. Il ira crescendo et se rapprochera de plus en plus des conditions réelles du challenge, tout en en veillant à respecter son biorythme pour être le plus performant possible.

 

Le parcours , les objectifs:

Carte Calvi - Cap d'AgdeLe “défi”consiste à relier Calvi au Cap d’Agde à la rame, en solitaire et sans assistance (eau, vivres ou repos) dans le temps le plus court.
Le chrono démarrera au passage des jetées du port de Calvi et s’arrêtera entre les 2 feux d’entrée du port du Cap d’Agde.

Le but étant de mener à bien un défi, à la fois sportif et maritime avec les difficultés de navigation que l’on peut imaginer.

Il y aura donc une première moitié de navigation au large de Calvi à Hyères, suivie par un cabotage côtier de Hyères au Cap d’Agde.

La prévision de temps pour la traversée est d’environ 100h, dictée entre autre, par la limite des prévisions météo au delà de ce délai.

Les partenaires actuels :

La  Sodeal : SEM gestionnaire du Port du Cap d’Agde
La société M P S, fabricant français de bateaux d’aviron
Entreprise DEPAGNE 
Entreprise BUESA
VIGYACHT
SOLATRAG
AGA TPB

Le bateau :

Il s’agit d’une Yole de mer prévue initialement pour 2 rameurs sur des parcours côtiers
Son utilisation en solo permet de supporter le poids logistique (vivres et matériel) et d’organiser un espace de repos. Quelques aménagements spécifiques seront réalisés à cet effet.
Poids total au départ : environ 220 kgs (rameur inclus !)

 

pierre brescou Le bateau suiveur :

Son rôle est celui de « voiture balai » et d’assistance radio pour la sécurité anticollision et le routage. Il ne transmet aucun matériel, ravitaillement ou lieu de repos au rameur. Embarquement de médias ??
Il sera essentiellement en portée radio, pas nécessairement en « visuel ».
Un catamaran à moteur pour ses qualités nautiques, de vitesse, habitabilité et sobriété en carburant sera retenu pour cette fonction

Le routage :

3  paramètres sont « analysés » de façon  précise par des programmes de suivi météo dont « PREVIMER » (source IFREMER) : le vent, le courant de surface et la hauteur des vagues.
Ces éléments sont déterminants pour le choix du moment du départ et celui de la route à suivre

pierre soleilL’initiateur du projet

L’homme qui va se lancer dans cette performance physique et mentale n’est pas un gamin insouciant…quoi que.

Pierre WEISS, 56 printemps, et une petite lumière reliée à l’adrénaline qu’il a besoin d’allumer le plus souvent possible.

Après un bac et un monitorat de voile la même année, son DUT en génie civil s’accompagnait de régates hebdomadaires, transat et entraînements quotidiens, participant au passage à la création du 1er club nautique du Cap d’Agde en 1974.

Puis le triathlon s’est imposé dès 1984, à raison de 3 à 4 épreuves par an et une bonne douzaine d’heures d’entraînement par semaine.

Ensuite, la rame sur rivière en 1999 puis l’aviron de mer en 2005, toujours aussi peu avare en efforts.
Et le fil conducteur depuis 35 ans sans interruption, à raison d’au moins 3 heures par semaine, le Karaté. Un sport qu’il enseigne depuis 1995.
L’idée d’une traversée ? Pour le plaisir, et pourquoi pas pour motiver ….les autres.

Pour le plaisir du sport, en permanence, repoussant les performances…

Paul Eric LAURES
Journaliste

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.