Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Lancement des manifestations
Non aux Parkings Payants

Ce samedi a commencé la campagne d'opposition aux parkings payants du Cap d'Agde par…

Ce samedi a commencé la campagne d’opposition aux parkings payants du Cap d’Agde par une première manifestation promenade bon enfant autour des ronds-points encadrant le parking Alsace-Lorraine.

Une prochaine manifestation est prévue ce SAMEDI 25 AVRIL A 11 h

En effet Gilles D’Ettore, maire d’Agde, a décidé de faire payer les parkings du Cap d’Agde qui sont gratuits jusqu’à ce jour et cela sans tenir compte des avis des représentants invités à trois reprises.

Rappelons qu’à la création du Cap les promoteurs, s’ils « vendaient » des emplacements de parking, en « accordaient » autant ouverts au public, et ce sont ces parkings que le maire n’accapare pour en tirer un profit au détriment des utilisateurs qu’ils soient résidents ou touristes. Dans ses réunions d’informations, qualifiées de concertation, Gilles D’ETTORE avance deux sortes d’arguments
– « C’est pour lutter contre les voitures ventouses qui nuisent au commerce ! »

Mais qu’est-ce qu’il appelle ainsi ? Est-ce le véhicule de celui qui habite au-dessus et qui consomme ? Est-ce la voiture de celui qui vient travailler ?
Si c’est le cas, pourquoi ne pas rendre payant les parkings de la mairie, au même tarif, avec une surprime pour les places réservées car elles sont bloquées 24h/24h même si elles ne sont pas utilisées.

Quand on veut donner des leçons ne doit-on pas commencer par donner l’exemple et si on veut faire du négoce ne laisse-t-on pas libres les places devant les commerces ?

– « C’est une manne financière (1.000.000 €) dont le Cap a besoin pour refaire les quais ! » Et c’est là que le bât blesse le plus ! En effet, sous le règne PASSERIEUX le souci n’était pas un secret, alors, en sept années et une augmentation de la pression fiscale (20%) dès la première année, quelle mesure salvatrice a été prise ? Ce n’est certes pas en augmentant les redevances que la SODEAL verse à la Ville qu’elle risquait d’investir
Par ailleurs, Gilles DETTORE annonce des prévisions financières  ont été faites et qu’il est certain du résultat dès la première année. Nous n’en croyons pas une miette : Au dernier Conseil municipal a été voté un budget de 1 800 000 €, le bon de commande est  chiffré à 1 691.433.90 € hors taxes ce qui le fait passer à 2 022 954,94 €  toutes taxes comprises.  Nulle part il n’a été question des coûts de gestion, des charges salariales,des frais de maintenance, des contrats d’assurance, des ré-parations, des dégradations, etc. Il n’est pas tenu compte, non plus, des manques à gagner des passe-droits et réductions déjà programmées, qu’ils soient dits «légitimes » comme pour les copropriétaires, commerçants et salariés, ou qu’ils soient dits «de complaisance » comme ceux destinés aux « amis » et autres pleureurs quémandant.

Au final, cette manne n’est que glace italienne au soleil, combien cette fantaisie d’un élu va coûter aux Agathois qui verront fuir leurs clïents?
Quelle limite géographique ou temporelle sera respectée par Gilles D’ETTORE ? Le bon de commande prévoit déjà treize lieux quand il en annonce neuf et, si le maire ne rencontre qu’une faible résistance, il étendra la zone payante vers le Mail de ROCHELONGUE en premier lieu puis vers le GRAU D’AGDE. On peut donc penser également que d’un clic informatique on peut ajouter un week-end de Pentecôte ou de Pâques, voire « allonger les ailes de la saison » selon un voeu pieux qu’on entend répéter depuis les premières heures des mandats PASSERIEUX!

Pour conclure, cette petite anecdote authentique : un copropriétaire s’est rendu à une assemblée générale où il s’est un peu « chauffé » contre le syndic qui feignait ignorer le souci qui nous préoccupe.
A la sortie, très « surchauffé» il s’est rendu à l’annexe de l’Office du Tourisme dans l’ancienne capitainerie pour se plaindre de la conduite inqualifiable de notre premier magistrat et le préposé lui a répondu qu’il fallait excuser le pauvre homme débordé qui était contraint à cette mesure par les instances européennes !!!!
Compte tenu de l’enthousiasme des participants et du soutien des visiteurs dont certains se sont joints à nous,nous reprendrons notre marche TOUS LES SAMEDIS MATIN A 11  HEURES en remerciant les automobilistes de leur compréhension.
Pour ceux qui ne comprennent pas, qu’ils sachent que ce n’est là qu’un entraînement pour les longues queues d’attente aux barrières à partir du 15 juin si par malheur…!

Pétition, questions, envoyez un mail à « non-aux-parkings-payants @orange.fr »
Le collectif
Non aux Parkings Payants.

http://nsa08.casimages.com/img/2009/04/24/090424052935710288.jpg

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.