Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LANGUEDOC ROUSSILLON - Le sexe n'est pas une question de performance ! par France JAMET

On dit que le sexe n'est pas une question de performance … mais il…

On dit que le sexe n'est pas une question de performance …
mais il n’est certainement pas une question politique ou électoraliste !

Présidente du Groupe Front National « Montpellier fait Front »


 Le 29 mai 2013 Madame Mandroux, ancien maire de Montpellier, célébrait et organisait le 1er mariage gay dont les petits fours et boissons payés avec l’argent du contribuable étaient offerts à quelques centaines d’invités internationaux triés sur le volet.

Le 6 juin 2015, presque 2 ans plus tard jour pour jour, dans un silence politique et médiatique quasi-total, Monsieur Saurel, ancien maire « à plein temps » a choisi de signer, à la suite de Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education Nationale, la « Charte d’engagement LGBT de l’Autre Cercle », qui doit engager les signataires à « faire progresser les questions relatives à l’orientation sexuelle et à l’identité sexuelle ou de genre » dans tous les contextes professionnels et dans nos collectivités territoriales.

On relèvera curieusement que si la charte encourage à « garantir la confidentialité des informations relatives à l’orientation sexuelle ou l’identité etc.. », elle prône également une discrimination positive (inclusive) dans tous les secteurs professionnels pour les « populations LGBT » (sic).

Au-delà du fait que face à certains publics et dans certains environnements comme les écoles, il est indubitable que le prosélytisme prôné par LGBT n’est ni de mise ni de rigueur, le Groupe Front National « Montpellier fait Front » rejette dans son entier le principe de discrimination positive, puisque son corollaire inégal et injuste entraîne forcément le rejet de tous les autres, tous ceux qui ne sont pas « inclus » dans des priorités définies sur des critères communautaristes.

Sur tout cela et sur le fond, nous défendons au contraire le principe de neutralité en matière de sexualité.

Sur la forme, au-delà du décalage entre les préoccupations majeures de la population et celles du candidat qui voulait « faire de la politique autrement », nous dénonçons l’utilisation des deniers publics qui vont être déboursés pour relayer la propagande LGBT et les formations d’adaptation et de promotion qui en découleront.

Après la Métropole passée en force sans demander leur avis aux populations concernées, le futur candidat aux régionales impose ses choix toujours dictés par des préoccupations électoralistes et expansionnistes qui ne servent ni l’intérêt général, ni l’intérêt des Montpelliéraines et Montpelliérains, ni même de ceux qu’il prétend défendre.

Non seulement M.Saurel n’a pas à engager Montpellier et la Métropole vis-à-vis de la LGBT…

Mais il serait bien inspiré d’expliquer et de justifier son choix sur cette association dite de « diversité et d’inclusion » dont les représentants autoproclamés brillent le plus souvent par leur sectarisme et leur totalitarisme.

France JAMET
Membre du Bureau Politique

Présidente du Groupe FN Montpellier fait Front

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.