L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Immobilier
Montpellier Méditerranée Métropole
Département Hérault

Laurent Villaret : « Avoir une visibilité sur ce que l’on peut produire est une urgence absolue »

La Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Occitanie Méditerranée, présidée par Laurent Villaret, vient de lancer son site de vente directe d’appartements neufs. Objectif : rapprocher l’acquéreur du promoteur. Mais le président de la FPI-OM réitère ses inquiétudes quant à l’offre disponible, qui ne cesse de se réduire, augurant une montée quasi-certaine et mécanique des prix de vente. Les explications de Laurent Villaret.

Fin 2020, vous annonciez une baisse drastique de l’offre en neuf. Qu’en est-il ?

Laurent Villaret : « Les mises en vente risquaient en effet de fortement baisser. On note aujourd’hui une chute drastique de l’offre. Même si, en fin d’année dernière, on a vu un léger rebond de l’offre commerciale dû à des décalages de programmation liés à la Covid. »

Pourquoi cette baisse de l’offre ?

Laurent Villaret : « Pour plusieurs raisons. Sur la métropole, l’offre en libre continue à être divisée par deux par rapport aux années 2016 à 2018 (4.000 logements produits par an, contre 2.000 logements en 2021), ce qui se traduit également par la faible réalisation de logements sociaux. Il faut savoir que 70 à 80 % de la production de logements sociaux est effectuée par la promotion privée. Le marché libre étant divisé par deux, on va produire deux fois moins de logements sociaux. Autre point, l’essentiel de l’offre en logements abordables, si ce n’est 100 %, est aussi produit par la promotion privée, et s’en trouve également d’autant réduit. Sachant qu’entre l’éligibilité au logement social et celle du logement abordable, c’est 70 % du marché dont la demande n’est pas satisfaite. Il y a, sur ce plan, une urgence absolue à avoir une visibilité sur ce que l’on peut produire.
Si l’on cumule cet état de sous-offre avec la fin du dispositif fiscal Pinel B2 sur Béziers et Narbonne, on perçoit une augmentation générale de la tension sur le marché montpelliérain. Cette tension se reporte un peu sur les territoires nîmois et lunellois, qui n’arrivent en rien à absorber l’énorme déficit observé sur la métropole. La pression démographique se fait là où il y a du travail et des équipements publics, comme à Montpellier. Ce n’est pas en baissant l’offre de logements que l’on va faire baisser la démographie… »

D’autant que les opportunités de foncier disponible risquent de se raréfier ?

Laurent Villaret : « Avec une double contrainte pour les professionnels de l’acte de bâtir. La nouvelle politique urbaine de la Métropole est d’intervenir dans un secteur encadré. Cela veut dire en Zac, et en diffus sur des territoires de projets définis à l’avance. C’est-à-dire des quartiers où le diffus peut être exploité selon un cahier des charges précis. La FPI-OM adhère à cette vision. Pour autant, je demande en urgence une visibilité sur la sortie des lots urbanisables en Zac. Chaque jour qui passe est un fossé que l’on continue à creuser. Nous avons un outil formidable qui est la SERM* et qui doit nous apporter cette visibilité. L’autre point est de connaître rapidement le calendrier de mise en œuvre des territoires de projet, pour que nous puissions anticiper la mise en œuvre. »

Les dernières élections ont montré une certaine défiance envers l’urbanisation…

Laurent Villaret : « Il est pour moi illusoire de penser qu’un promoteur oppose la construction à l’écologie. Ce n’est absolument pas le cas. Mais la situation actuelle me fait prédire des conséquences assez graves sur le pouvoir d’achat des ménages et l’impossibilité de se loger, et une baisse de l’emploi dans les entreprises du bâtiment. D’où la nécessité de cette visibilité pour que les entreprises s’organisent. »

  • SERM : Société d’Equipement de la Région de Montpellier
3351 vignette

Hérault Juridique & Economique, n°3351 spécial Immobilier Montpellier et sa région, du jeudi 18 mars 2021, est en téléchargement gratuit sur ce site.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.