L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

LE CAP D'AGDE - Une 1er mondiale pour la SODEAL

  Nous l'annoncions dans nos colonnes en avril dernier et c’est effectivement une petite révolution qui est en train de se mettre en place ces jours-ci au sein du Port du Cap d’Agde. Elle a été dévoilée officiellement ce mardi en présence de Gilles d'Ettore, Maire d'Agde, de Stéphane Hugonnet, Michel Tauler et Pierre Weiss, respectivement Président, […]

 

Nous l'annoncions dans nos colonnes en avril dernier et c’est effectivement une petite révolution qui est en train de se mettre en place ces jours-ci au sein du Port du Cap d’Agde.

Elle a été dévoilée officiellement ce mardi en présence de Gilles d'Ettore, Maire d'Agde, de Stéphane Hugonnet, Michel Tauler et Pierre Weiss, respectivement Président, Directeur Général et Directeur des ports à la SODEAL.

Le projet Smart Marina va faire du Cap d’Agde, le premier de port de France connecté et vraisemblablement du monde.

Pour arriver à cette prouesse technologique, les équipes de la SODEAL en charge de la gestion des ports de la commune se sont allouées les compétences des ingénieurs de l’INRIA, organisme public de recherche, dédié aux sciences et technologies du numérique.

Un port intelligent

Ces ingénieurs ont mis au point un système de capteurs sous les pontons du port du Cap d’Agde qui sont directement liés à la capitainerie. « il s’agit  de  d’une combinaison de microcontrôleurs intégrés, communiquant entre eux sans fil à faible puissance et de capteurs / actionneurs relié à l’actuel logiciel de gestion. Ces capteurs ont pour mission de détecter la présence de bateaux ou non, gérer le flux de bateaux, éviter les squatteurs, retrouver la bonne place d’un bateau grâce à son immatriculation ou bien encore gérer les fluides de consommation d’eau » précise Thomas WATTEYNE, chef de projet.

 

 Et ce bon technologique n’est pas sans conséquence pour la SODEAL:

«  Jusqu’à présent, les amarrages aux pontons sont pointés manuellement et quotidiennement par notre personnel qui fait plusieurs passages par jour sur tous les pontons du port. Il y a toujours un risque d’erreurs. Grâce à ce système, la gestion en sera simplifiée et automatisée, nous serons, à l’instant T et de manière très précise, le nombre d’anneaux disponibles pour accueillir des plaisanciers à la nuitée ou à la semaine » se félicite Pierre Weiss le directeur des ports.

 

Une gestion optimisée pour un meilleur service

Cette technologie permettra en outre au personnel de la SODEAL d’être plus réactif et ainsi améliorer sensiblement le taux de remplissage. « Nous pourrons également concentrer notre personnel vers des actions plus directement liées au bien-être des plaisanciers. »

Une sécurité renforcée

Les propriétaires de bateaux pourront également installer un système privé sur leur bateau et recevoir une alerte lorsque quelque chose de méfiant se produit, comme une coupure, un incendie, une fuite ou encore une intrusion.

 

Les avancées sont multiples

« Nous constatons un habitat à l’année en forte augmentation ces dernières années. Il faut nous adapter à ce flux de plaisanciers sédentarisés.  Nous devons nous adapter et assurer un véritable service à l’année, en alimentation en eau et en électricité, mais aussi en nous montrant réactifs face à une avarie, tout peut arriver sur un bateau, comme dans une maison. Il en va de notre responsabilité. La connexion des pontons vont pouvoir nous renseigner en temps réel »

 

Des emplacements test connectés.

Le ponton K qui accueille une cinquantaine de bateaux est dores et déjà équipés de cette nouvelle technologie « Si les essais sont concluants, nous équiperons l’ensemble des pontons progressivement d’ici 2018. »

Des financements extérieurs

Le montage financier de cette expérimentation est particulièrement intéressant pour la SODEAL qui, en tant que site pilote, bénéficie des aides de l'organisme Pôle Mer Méditerranée qui exploite les sources de financement publiques, privées, régionales, nationales et européennes pour faire aboutir des projets labellisés, tels que celui-ci.

Une révolution technologique est donc en marche à moindre coût du coté de la SODEAL. « Nous gérons des équipements publics mais nous devons raisonner en entreprise privée. Cette technologie va nous permettre d’être plus efficient, en terme de gestion des anneaux mais aussi de personnel afin d’offrir un meilleur service aux  plaisanciers qui viennent toujours plus nombreux nous rendre visite » conclu Michel TAULER, le directeur de la SODEAL.

 

Plus d'infos sur http://smartmarina.org

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.