Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Le coup de cœur de la Galerie Nicolas-Xavier : L’Ange déchu, par Andrea Ravo Mattoni

Parce que les galeries viennent à peine de rouvrir, la rédaction de l’HJE a souhaité les mettre en avant, en demandant aux galeristes montpelliérains de nous livrer, chaque semaine, une œuvre coup de cœur chacun. L’occasion idéale de vous faire découvrir les artistes présentés, leurs créations, et de vous donner éventuellement des idées de cadeaux pour Noël.

ange dechu
L’Ange Déchu, Andrea Ravo Mattoni – 114 x 146 cm – Aérosol sur toile de coton. 2020. D’après Ange Déchu (1847) par Alexandre Cabanel (1875-1889). Huile sur toile, Musée Fabre.

Le directeur de la Galerie Nicolas-Xavier indique : « Andrea Ravo Mattoni fait tomber le mur qui se dresse entre l’art classique et urbain. Pour Processus, sa première exposition personnelle à la galerie Nicolas-Xavier, il réunit la grandeur des chefs-d’œuvre du musée Fabre et la puissance du geste qu’offre le graffiti. Son éducation artistique est un héritage : celle que lui a transmis sa famille italienne ; elle est académique : celle inculquée par l’institution de Brera en Italie ; puis elle est populaire : celle apprise par l’école de la lettre, le writing. Alors qu’Andrea Ravo Mattoni s’empare du rôle de prêcheur culturel en valorisant le patrimoine de nombreuses régions européennes, c’est sous l’énonciation de « récupération du classicisme dans l’art urbain » que son projet prend forme en 2016. Ses fresques dans l’espace public expriment la quintessence du génie humain, rendant hommage aux grands maîtres par les techniques d’un mouvement contemporain et viscéral. Andrea nous invite ainsi à son propre diaporama de l’histoire de l’art. Andrea Ravo Mattoni puise ainsi son inspiration parmi l’une des plus belles vitrines artistiques de notre histoire et s’imprègne de l’héritage montpelliérain pour nous en révéler des facettes inédites : l’art urbain au service de la tradition.

Alexandre Cabanel s’inspire du « Paradis Perdu » (1667) de Milton pour peindre cette chute de l’ange qui s’est rebellé contre Dieu. L’ange est exilé sur terre. Il prépare déjà sa vengeance. Ses ailes s’assombrissent ; elles perdent peu à peu leur blancheur lumineuse, s’éteignent et meurent, comme des branches qui vont tomber de l’arbre ».

Galerie Nicolas-Xavier – place du Musée,
2 bis, rue Glaize – 34000 Montpellier – 06 99 23 10 73.
www.galerienicolasxavier.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.