Lattes : le Crédit Agricole du Languedoc crée Sofilaro Dette Privée, un fonds de 60 M€ pour financer les PME en croissance

Le Crédit Agricole du Languedoc (CAL) crée Sofilaro Dette Privée, un fonds de dette de 60 millions d’euros financé sur ses fonds propres.

Photo : le siège du Crédit Agricole du Languedoc, à Lattes-Maurin.

Sofilaro Dette Privée est le troisième fonds de Sofilaro Gestion avec Sofilaro et Crédit Agricole Languedoc Énergies Nouvelles (Calen). Sofilaro Dette Privée s’adresse aux entreprises en croissance, qui ont de fortes perspectives de développement, avec des besoins en fonds de roulement élevés ou des projets d’acquisition d’envergure. Le véhicule, qui est créé pour répondre à un climat des affaires jugé ” euphorique “, financera aussi des investissements immatériels, « qui sont importants dans les énergies renouvelables par exemple. Ces phases sont mal financées par les banques », observe Laurent Brieu, président de Sofilaro Gestion.
Les taux oscilleront entre 4 et 6 % pour une durée de cinq à huit ans pour des tickets d’entrée compris entre 2 et 10 millions d’euros.
Réactivée en 2013, Sofilaro Gestion monte depuis en puissance, avec 91,5 millions d’euros investis à travers une centaine de participations, parmi lesquelles Soframa, Eolmed, Apex Énergies, La Foir’Fouille, Loc+… La société est présente en copropriété dans 994 centrales d’énergie renouvelable. Dans les trois prochaines années, 130 millions d’euros, dont les 60 millions du nouveau fonds de dette, seront investis.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.