Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Le Front National et les Législatives - Agde - Sete - Frontignan

En 2002, l'électorat voulait déjà un changement, et les anti-chiraquiens de l'UMP avaient préfère…

En 2002, l’électorat voulait déjà un changement, et les anti-chiraquiens de l’UMP avaient préfère voter pour J.M. LE PEN. La gauche, avec ses méthodes très démocratiques, a fait barrage à la droite nationale, préférant le vertueux immobilisme de Chirac, ce qui ne les a confondus par la suite.
En 2007, SARKOZY emprunte nos thèmes pour récupérer les voies ” égarées ” de l’UMP , fait une ouverture à gauche et constitue un gouvernement du centre. Mais, c’est encore le Front national qui à l’instar du PS en 2002, assure la victoire de SARKO sur ROYAL , en choisissant entre deux maux, ce qu’ils ont cru être le moindre.

Pour les législatives, il est vital que les nationaux et patriotes prennent des garanties en faisant élire des députés du Front national. Il faut qu’ils reviennent à la défense de leurs idées, laquelle n’est assurée que par les candidats du Front national. Il est nécessaire qu’il y ait plusieurs députés du Front national à l’assemblée nationale, ne serait-ce que pour faire entendre leur voix et rappeler à M. SARKOZY les promesses qu’il a faites pendant sa campagne sur les thèmes du Front national, pour infléchir sa politique dans un sens national, pour témoigner devant l’opinion de la vérité occultée sur les menottes européennes qui paralysent les pouvoirs publics et qui vont les paralyser de plus en plus si l’on continue de fabriquer un super-Etat européen.

De plus, l’avenir est soumis aux moyens dont disposera le Front national. La subvention d’état, qui est celle de notre argent ne l’oublions pas, est liée au nombre de voix que nous obtiendrons. Par conséquent, elle est essentielle car c’est un de nos moyens d’existence. Si nos électeurs veulent qu’il y ait un mouvement national organisé et structuré, il faut qu’ils aillent voter même s’ils n’en ont pas tout à fait le désir.

Sur la 7ème circonscription, c’est le Sétois Jean Claude MARTINEZ, professeur agrégé de droit public et science politique, député européen, conseiller régional du Languedoc Roussillon, vice-président du Front national, suppléé par l’agathois François AMOROS, responsable du canton d’Agde, qui vous représentera, s’il était élu, à l’assemblée nationale pour vous défendre et faire entendre votre voix
– Pour peser sur l’application des idées frontistes
– Pour remettre du bon sens dans la société-
– Pour sauvegarder les petits métiers de pécheurs, ostréiculteurs, aider les paysans, les commerçants et artisans qui connaissent de grandes difficultés
– Faire de Sète l’un un plus grand port de la Méditerranée tourné vers les pays d’Amérique latine et de Chine
– Introduire et développer une économie du vieillissement( assistance aux personnes âgées, cadre de vie protecteur, centre Adonis lié au thermalisme de Balaruc)
– Mettre en place un tourisme culturel et écologique ; un observatoire des changements climatiques méditerranéens.

Nous aurons pour priorité l’économie locale pour l’emploi de nos jeunes qui sont l’avenir et l’environnement pour développer un cadre de vie protecteur pour nos anciens et pour l’avenir de nos enfants.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.