Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Entreprises

Le futur pôle France de BMX Freestyle sera installé à Grammont, à Montpellier

Mercredi 6 mars 2019, Michel Callot, président de la Fédération Française de Cyclisme, a présenté le futur site BMX Freestyle du Pôle France. Le BMX Freestyle Park est désormais au programme des Jeux Olympiques. Dans cette optique, la Fédération Française de Cyclisme a choisi d’installer son pôle France de BMX Freestyle sur le site de Grammont à Montpellier.

Montpellier : un choix pas anodin

Son tissu associatif local et l’événement international du FISE en font une véritable « terre de riders ». Cette décision sera entérinée dans les prochains mois par le ministère des Sports. Un site temporaire sera installé pour préparer les JO 2020, avant la création d’un site définitif à partir de 2022.

Le site Pôle France

Dans un premier temps, un site temporaire accueillera la base de l’équipe de France de BMX Freestyle pour préparer les JO de Tokyo en 2020 et ceux de Paris en 2024, avant la création d’un site définitif à partir de 2022. Le pôle BMX France aura un équipement de pointe pour accéder à une préparation d’excellence afin de briller lors des JO. Ce site provisoire sera essentiellement dédié au pôle France ainsi qu’aux associations agréées. La période de l’automne 2019 sera entièrement réservée à la FFC pour la préparation des championnats du monde qualificatifs pour Tokyo 2020. Le BMX freestyle Park international accueillant le pôle BMX France sera un équipement unique en France, avec comme premier objectif la performance française en BMX freestyle aux prochains JO.

Quant au site définitif prévu en 2022, il rassemblera 14.000 m2 d’espace de glisse.

Coût et calendrier

Site temporaire :

  • Coût des travaux financés par la Ville de Montpellier : 600.000 € HT
  • Début des travaux : juin 2019
  • Livraison et pose des modules : novembre 2019

Site définitif :

  • Coût des travaux financés par la Ville de Montpellier : 2.200.000 € HT
  • Début des travaux : février 2021
  • Livraison prévisionnelle : fin 2021 – début 2022

plan bmx

Montpellier, capitale du sport

En route vers l’objectif Tokyo 2020

Montpellier Méditerranée Métropole soutient des clubs et associations sportives qui ont atteint le niveau de l’élite nationale, au travers de nombreuses disciplines. Aujourd’hui, l’objectif de ces clubs de haut niveau montpelliérains est de rejoindre et de faire rayonner la Métropole lors des JO de Tokyo 2020 pour “conforter la ville de Montpellier à sa place de première ville sportive de France”, selon les services de la Ville.

Montpellier, ville des sports extrêmes

Montpellier est une ville jeune, dynamique et précurseuse. Très tôt, elle a fait le pari des sports extrêmes, symboles d’une nouvelle génération de sportifs et chaque jour plus populaires auprès du grand public. Le FISE, le Festival International des Sports Extrêmes, fait partie de l’ADN de Montpellier et est un rendez-vous incontournable pour tous les professionnels et les meilleurs sportifs mondiaux en BMX, skateboard, Mountain Bike, wakeboard ou encore trottinette. Cet événement rassemblant les plus grands sportifs mondiaux attire 600.000 visiteurs en moyenne. Les compétitions sont diffusées en direct dans plus de 50 pays et propulsent Montpellier sur les chaînes de télévision du monde entier. Chaque année, les athlètes ont pour habitude de réaliser des figures inédites : les « World first ». Le FISE comprend une tournée mondiale, le « FISE World Series », qui intègre la Coupe du Monde UCI de BMX Freestyle Park, qualificative pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. L’événement, emblématique de Montpellier, a par ailleurs inspiré les jeunes générations, les incitant à s’initier à ces pratiques, créant ainsi un véritable esprit des sports extrêmes à Montpellier.

Anthony Jeanjean, aujourd’hui membre de l’équipe de France Olympique, en est l’exemple. Il a fait ses armes lors des différentes compétitions du FISE (FISE Métropole, FISE XPerience et FISE World). Il a remporté en 2017 le FISE Métropole et le FISE Xperience.

bmx foule

Une équipe de France olympique pour le MBX Freestyle Park

Dorénavant, le BMX Freestyle Park est au programme des Jeux Olympiques. Cette nomination au programme des Jeux a été faite en juin 2018 suite à son officialisation par l’UCI (Union cycliste internationale) en 2016. Un choix qui correspond à la réalité de ce sport de plus en plus plébiscité. Le succès du FISE à l’international, événement né à Montpellier, en est l’un des marqueurs.

Le groupe olympique de BMX Freestyle Park pour les JO de Tokyo 2020 sera composé de : Anthony JEANJEAN, Istvan CAILLET pour les hommes et de Magalie POTTIER, Laury PEREZ et Maéva JOUGNEAU pour les femmes. “Ces cinq personnalités ont des profils adéquats et de véritables potentiels pour ce groupe olympique”, selon la fédération.


Les équipements phares de la Métropole de Montpellier

  • La piscine olympique d’Antigone et l’ensemble du réseau (14 au total)
  • Le stade de la Mosson – nouveau stade à venir.
  • Le complexe sportif Yves-du-Manoir et le GGL Stadium
  • La patinoire Vegapolis
  • Le palais des sports René-Bougnol
  • La base de canoë-kayak

 Projets en cours

  • Réhabilitation du centre nautique Neptune
  • Construction d’un parc multiglisse Gérard-Bruyère
  • Mise en accessibilité des équipements sportifs dont le Palais des Sports
  • Construction du nouveau stade de football Louis-Nicollin
  • Réalisation d’une salle des sports pour le handball

A lire

Foire de Béziers : les dernières tendances et le sport à l’honneur du 14 au 18 mars

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.