Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LE GRAU D'AGDE - Après le naufrage en mer, l'autopsie a révélé les causes de la mort des deux frères

Une semaine après le drame, le village de pêcheurs du Grau d'Agde est encore…

Une semaine après le drame, le village de pêcheurs du Grau d'Agde est encore sous le choc de ce dramatique naufrage qui a emporté deux jeunes marins dans la nuit du 29 au 30 novembre. Ce lundi, les corps des deux frères ont été autopsiés. 

Depuis la nuit de la terrible tragédie qui a vu sombrer un bateau de pêche à 10 milles marins ( 18 km) au large des côtes du Grau d'Agde, les investigations menées par la Gendarmerie Maritime vont bon train. 

Si le patron du bateau avait pu être sauvé à temps de la noyade par l'équipe de la SNSM du Cap d'Agde, les deux marins qui l'accompagnaient n'avaient pas pu être retrouvés à temps, malgré la mobilisation et la solidarité de l'ensemble des chalutiers du secteur qui s'était rendu sur zone. 

De gros moyens déployés par la Gendarmerie et la Marine nationale

Très rapidement, une enquête était ouverte par le Procureur de la République afin d'essayer de retrouver les corps des disparus ainsi que d'établir les circonstances du drame.

D'importants moyens étaient alors déplacés sur zone, notamment un bâtiment de la marine nationale, le chasseur de mines LYRE ainsi que la vedette LA MAURY de la gendarmerie nationale. Les militaires arrivaient à localiser l'épave du bateau à 56 mètres de profondeur.

Jeudi 3 décembre, une opération combinant l’expertise en eau profonde des plongeurs du GPD ( groupe de plongeurs démineurs) de la marine nationale à celle des plongeurs TIS ( techniciens d’investigation subaquatique) de la gendarmerie maritime permettait de retrouver les corps des deux disparus restés coincés dans l'épave du petit métier de 11,85 mètres qui avait été récemment transformé en chalutier.

L'autopsie a révélé les causes du décès des deux jeunes marins

Les corps de Sébastien et Christophe GIL, âgé respectivement de 23 et 33 ans ont été autopsiés à l'institut médico-légal de Montpellier dans la journée du lundi 7 décembre.

À l'issue, le Procureur de la République Raphaël Balland a indiqué que le décès par noyade des deux frères étaient confirmés. Si la famille va pouvoir commencer son deuil, l'enquête se poursuit sur deux volets, l'un technique et l'autre judiciaire.

Une double enquête toujours en cours

Raphaël Balland a précisé que “ parallèlement à la procédure judiciaire diligentée sous l'autorité du parquet de Béziers, est également ouverte une enquête technique administrative diligentée par le bureau d'enquête sur les événements de mer (BEAmer)“.

Le patron, rescapé du naufrage avait été hospitalisé en état d'hypothermie. Pêcheur professionnel depuis 1978 et réputé excellent navigateur, il devra notamment indiquer aux enquêteurs s'il se trouvait en conformité avec les conditions du permis de navigation qui lui avait été renouvelé le 29 octobre 2020 par la direction des affaires maritimes. Sa capacité à s'éloigner des côtes à plus de 5 milles nautiques, ses équipements de sécurité et la capacité d'accueil du bateau seront des points qui seront scrupuleusement vérifiés par les enquêteurs. 

L'enquête se poursuit désormais des chefs d’homicides involontaires aggravés par la violation manifestement délibérée d'une règle de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, et de travail illégal par dissimulation de salariés” a tout de même précisé le Procureur de la République.

 

 

 

Sur le même sujet :

DRAME AU GRAU D'AGDE – Deux jeunes marins disparus en mer

LE GRAU D'AGDE – Que sont devenus ces deux jeunes marins portés disparus ?

LE GRAU D'AGDE – Les recherches se poursuivent autour de l'épave du bateau de pêche disparu en mer

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.