Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LE GRAU D'AGDE - Un brise lame supplémentaire en 2020 pour sauver la plage

                          Une…

                          Une troisième digue qui permettra de “fermer” l'anse du Grau                                   

 

A chaque coup de mer, c'est la même histoire. La plage située au Grau d'Agde subit les assauts de la houle, à tel point que les vagues viennent parfois lécher les murs de la promenade.

Le constat est clair : le trait de côte recule. La parade mis en place par la communauté d'agglomération Hérault Méditerannée et la ville d'Agde consiste à implanter au large des digues de type enrochements qui permettent de retenir le sable.

Une vue aérienne montre l'efficacité de ces digues

Depuis six mois, la communauté d’agglomération Hérault-Méditerranée planche sur le dossier de réalisation d’une troisième digue, qui se situerait entre les deux existantes, au commencement de la plage du Grau-d’Agde.

Un seul chaînon manque entre deux ouvrages pour rendre le dispositif complètement optimal. Cela devrait être chose faite dans quelques mois, à en croire les explications du Président de l'agglo et maire d'agde lors de la réunion de quartier du 28 mai dernier.

” Nos services et ceux de l’État sont en effet sur ce dossier. Ce brise-lames sera le dernier et viendra compléter notre dispositif.” précise l'élu.

Cette nouvelle digue au large du Grau d'Agde viendra compléter le dispositif de protection du littoral.

Une procédure assez longue

Mais comme souvent en la matière, il va falloir s’armer de patience. “Il y en a au moins pour 18 mois », pense Gilles D’Ettore. Il faut d’abord vérifier si l’ouvrage n’impactera pas la faune sous-marine à cet endroit précis, puis effectuer ensuite des relevés archéologiques pour être certain qu’une épave n’est pas ensablée… “À mon avis, on se dirige vers un achèvement des travaux dans le courant de l’année 2020.” précise l'élu.

 

C'est bon pour Agde, pas pour Vias !

Si la ville d’Agde a eu l’autorisation de construire un tel ouvrage, c'est au titre de la défense des enjeux urbains. Une chance pour la commune qui a été reconnue en secteur bâti contrairement à Vias  où “la Dreal (direction régionale environnement, aménagement, logement) a défini une stratégie régionale du trait de côte qui classe la côte ouest de Vias en zone diffuse et pas en zone urbanisée ” regrette Jordan Dartier, maire de la commune qui espère réussir à modifier cette décision.

Pour l'instant, c'est la ville d'Agde qui va profiter de la décision de l'Etat, afin de protéger une bonne fois pour toutes cette portion de plage, le long de laquelle Agathois et vacanciers aiment tant se promener.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Ca ne suffira pas. Le littoral a été modifié avec la création entre autres, du port artificiel du Cap d’Agde et ses constructions. Les dunes ont été supprimées ainsi que la végétation alors que cela freinait la mer. Cela constituera des petites anses mais ne reviendra pas comme avant.
    C’est fort dommage.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.