Le Japon, c'est maintenant ! Dossier 1/2

L’archipel nippon va accueillir ces prochaines années, coup sur coup, deux manifestations sportives majeures : la coupe du monde de rugby en 2019 et les jeux Olympiques en 2020. L’ambassadeur de France au Japon était le 26 juin 2015 à Montpellier pour rappeler aux entreprises françaises l’intérêt que portent les consommateurs japonais à l’excellence du Made in France.

Dossier paru en juin 2015

Les « Journées Pays », coordonnées en région par la CCI International Languedoc-Roussillon, permettent aux chefs d’entreprise qui y assistent, à la fois de s’informer sur l’économie et la politique économique d’un pays, et d’obtenir des rendez-vous individuels avec des techniciens de l’export des réseaux Business France, Bpifrance… Pour la Journée « Japon » coordonnée par la CCI de Montpellier, le 26 juin 2015, Thierry Dana, l’ambassadeur de France au Japon, accompagné par ses services, était personnellement présent pour répondre aux interrogations des chefs d’entreprise qui souhaitent exporter vers le Pays du Soleil Levant. Relevant le dynamisme de l’entrepreneuriat local, l’ambassadeur s’est dit favorablement surpris par le nombre important de dirigeants d’entreprises montpelliérains présents à cette réunion.

 

Deux événements sportifs majeurs à venir

Japon rugby world cupLA COUPE DU MONDE DE RUGBY 2019 (RWC 2019) AURA LIEU AU JAPON. Les 12 villes et stades sélectionnés pour accueillir les rencontres sont désormais connus. Répartis sur l’ensemble de l’archipel nippon, les stades ont des capacités bien différentes. Ainsi, le nouveau National Stadium de Tokyo sera le plus grand avec ses 80000 places, alors que le Kamaishi Recovery Memorial Stadium, qui ne bénéficie que de 15 000 places, sera le plus petit. La moitié des stades auront une capacité d’au moins 40000 places. Les 12 stadiums retenus sont : à TOKYO le stade national (80 000 places, en cours de rénovation) ; à SAPPORO le Sapporo Dome (41 410 places) ; à YOKOHAMA (préfecture Kanagawa) le stade Nissan (72 327) ; à ŌSAKA le Kintetsu Hanazono Rugby Stadium (30 000) ; à TOYOTA (préf. Aichi) le stade Toyota (45 000) ; à KŌBE le Home’s Stadium (30 132) ; à FUKUROI le stade Ecopa de Shizuoka (50 889) ; à FUKUOKA le Level-5 Stadium (22 563) ; à ŌITA (préf. Oita) le stade d’Oita (40 000) ; à KUMAMOTO le Umakana Yokana Stadium (32 000) ; à KUMAGAYA (préf. Saitama) le Kumagaya Athletic Stadium (24 000) ; à KAMAISHI (préf. Iwate) le Kamaishi Recovery Memorial Stadium (16 187) ; et à OGASAYAMA (préf. Shizuoka) le O. Sports Park Ecopa Stadium.

Japon stade Tokyo
Le futur stadium national de Tokyo, en cours de rénovation. © rugbyworldcup

JO Japon Logo

LES JEUX OLYMPIQUES D’ÉTÉ DE 2020 (XXXIIe Olympiade de l’ère moderne) seront célébrés du 24 juillet au 9 août 2020 à Tokyo, au Japon. Ce pays les a déjà organisés en 1964. 8 nouveaux sports pourraient être admis au programme de ces jeux Olympiques : softball, karaté, roller, base-ball, wushu, wakeboard, escalade sportive… Si les villes d’accueil ne sont pas encore totalement choisies, certaines villes ayant bénéficié d’une rénovation de leur stadium et de leurs équipements à l’occasion de la coupe du monde de rugby 2019 devraient être reconduites dans leurs fonctions de villes-hôtesses.

 

LA COUPE DU MONDE DE RUGBY 2019 (RWC 2019) AURA LIEU AU JAPON. Les 12 villes et stades sélectionnés pour accueillir les rencontres sont désormais connus. Répartis sur l’ensemble de l’archipel nippon, les stades ont des capacités bien différentes. Ainsi, le nouveau National Stadium de Tokyo sera le plus grand avec ses 80 000 places, alors que le Kamaishi Recovery Memorial Stadium, qui ne bénéficie que de 15 000 places, sera le plus petit. La moitié des stades auront une capacité d’au moins 40 000 places.

Les 12 stadiums retenus sont : à TOKYO le stade national (80 000 places, en cours de rénovation) ; à SAPPORO le Sapporo Dome (41 410 places) ; à YOKOHAMA (préfecture Kanagawa) le stade Nissan (72 327) ; à ŌSAKA le Kintetsu Hanazono Rugby Stadium (30 000) ; à TOYOTA (préf. Aichi) le stade Toyota (45 000) ; à KŌBE le Home’s Stadium (30 132) ; à FUKUROI le stade Ecopa de Shizuoka (50 889) ; à FUKUOKA le Level-5 Stadium (22 563) ; à ŌITA (préf. Oita) le stade d’Oita (40 000) ; à KUMAMOTO le Umakana Yokana Stadium (32 000) ; à KUMAGAYA (préf. Saitama) le Kumagaya Athletic Stadium (24 000) ; à KAMAISHI (préf. Iwate) le Kamaishi Recovery Memorial Stadium (16 187) ; et à OGASAYAMA (préf. Shizuoka) le O. Sports Park Ecopa Stadium.

 

L’équipe « France au Japon » à Montpellier

Engagé dans un tour de France – la veille à Marseille et avant Bordeaux – Thierry Dana, en quasi VRP de l’action économique, a précisé à Montpellier les évolutions dévolues à sa fonction. En 2015, un ambassadeur se doit d’être proactif. À côté des missions diplomatiques, ses services sont aujourd’hui fortement moteurs d’une démarche collective en faveur du développement des échanges économiques : « L’ambassade elle-même, le service économique régional, Business France (issu de la fusion de l’AFI et d’Ubifrance et rattaché à l’ambassade), la Chambre de commerce au Japon (émanation des entreprises mais avec qui nous travaillons
sur le terrain main dans la main
aussi à l’étranger), les conseillers du
commerce extérieur… C’est vraiment

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.