Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Le Maire de Vias et la majorité municipale communiquent

  Les facteurs d’Agde et de Vias ont décidé de s’opposer à la nouvelle restructuration de leur service. Aujourd’hui entreprise privatisée, la Poste n’a donc pas pris le soin de s’intéresser à l’opinion de celles et ceux qu’elle a «transformés » d’usagers en clients. Chaque restructuration s’est toujours accompagnée de suppressions de tournées et d’emplois, de […]

 

Les facteurs d’Agde et de Vias ont décidé de s’opposer à la nouvelle restructuration de leur service.

Aujourd’hui entreprise privatisée, la Poste n’a donc pas pris le soin de s’intéresser à l’opinion de celles et ceux qu’elle a «transformés » d’usagers en clients.

Chaque restructuration s’est toujours accompagnée de suppressions de tournées et d’emplois, de retards dans l’acheminement et la distribution du courrier. C’est le cas aujourd’hui. On sait de plus que se prépare pour notre Ville une nouvelle transformation de l’accueil aux guichets, pénalisante pour les personnels concernés, pour le service public, pour les Viassoises et les Viassois.

« On » a voulu faire croire que la privatisation serait la solution aux dysfonctionnements déjà anciens, tant à la Poste que dans d’autres services publics comme la communication, l’énergie, les transports, l’hôpital, l’enseignement… Le « prétendu » remède se révèle pire que le mal.

Les facteurs des deux villes n’ont d’autres soucis que de défendre le service dû aux usagers, les conditions de travail et les créations d’emplois qui le permettent.

C’est dans ce sens qu’ils peuvent compter sur le soutien et la solidarité de la majorité municipale de la Ville de Vias, ville d’ailleurs elle-même confrontée depuis de trop nombreux mois à des dysfonctionnements des services postaux dans lesquels les salariés n’ont aucune responsabilité.

Lors de sa séance du 19 septembre 2008, le conseil municipal adoptait une motion d’alerte et de mise en garde sur les effets désastreux prévisibles qu’entraînerait la privatisation d’un service public alors unique au monde.

Le 3 octobre 2009, dans le cadre du référendum national à l’initiative des communes, dont Vias, et des organisations syndicales, la population attestait de l’inquiétude et du rejet massif face à cette sombre perspective.

Nous en appelons donc au sens des responsabilités des initiateurs de telles remises en cause pour répondre favorablement aux questions soulevées par ce conflit social, à l’attente des populations, à leur droit au service public égalitaire.

 

Vias, le 23/06/2010

Richard MONEDERO , Maire de Vias et le groupe majoritaire

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.