Le Pôle Santé de Gignac ouvrira ses portes début 2022 sur la Zac La Croix [vidéo]

Porté par Aesio Santé, FDI Groupe (via FDI Foncière) et la communauté de communes de la Vallée de l'Hérault, ce projet répond aux besoins médicaux des Gignacois et des habitants de la Vallée de l'Hérault, qui n'auront plus à se déplacer à Montpellier pour bénéficier d'une large palette de soins. S'ils ont une mutuelle, ils n'auront aucun reste à charge à payer. C'est l'engagement mutualiste du groupe Aesio Santé.

Le Pôle Santé, qui “rétablira l’équilibre du territoire”, selon Jean-François Soto – maire de Gignac, président de la Communauté de communes de la Vallée de l’Hérault – va renforcer l’offre médicale pour tout un bassin de vie. 

Un équipement vital qui n’existait pas

En effet, les patients trouveront dans ce Pôle Santé pluriprofessionnel un laboratoire d’analyses médicales, un cabinet dentaire et d’orthodontie ainsi qu’un service d’imagerie médicale qui proposera de la radiologie traditionnelle et un service mammographie, en attendant – espèrent les initiateurs du projet – l’arrivée d’un scanner. Ils pourront aussi consulter des spécialistes en cardiologie, gastro-entérologie, chirurgie digestive, médecine interne et vasculaire, gynécologie…

Un cabinet de médecins généralistes, un cabinet d’infirmières et un cabinet de kinésithérapie ainsi qu’un psychologue et un podologue compléteront cette offre. Un opticien et un audio-prothésiste seront également implantés dans le bâtiment. Des téléconsultations seront possibles. Les locaux mixeront les services santé apportés par Aésio Santé Méditerranée, et l’implantation in situ de médecins et spécialistes libéraux. Les bureaux et espaces techniques sont proposés aux professionnels de la santé à la location.

En attente d’un scanner

Ces différents services de santé seront répartis entre le rez-de-chaussée et les deux étages. Les praticiens seront installés dans des espaces de 50 à 250 m2. Le bâtiment est signé par Julien Wafflart pour AWA Architectes. L’investissement global porté par FDI Foncière est de 4,8 millions d’euros (pour le foncier, la construction et l’ingénierie)


Une extension est d’ores et déjà prévue en cas de besoin, notamment pour l’accueil d’un scanner, si l’ARS Occitanie donne son feu vert à l’installation de cet équipement. La demande a déjà été formulée. Une réponse positive est fortement attendue par les élus, les professionnels de santé et les habitants de la Vallée de l’Hérault.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.