Le sujet du mois par les Editions Tissot - L’insubordination peut-elle justifier le licenciement ?

Un salarié refuse d’exécuter les missions qui lui sont confiées ? Il manque grandement de respect à son supérieur en remettant systématiquement en cause tout ce qui lui est demandé ? Un tel comportement peut relever de l’insubordination. Mais justifie-t-elle systématiquement la rupture du contrat de travail ?

Qu’est-ce que l’insubordination ?

Un salarié est tenu d’effectuer les tâches relevant de ses compétences et attributions. Il est tenu de se soumettre aux directives de son supérieur et d’accomplir les missions qui lui sont confiées. A défaut, l’employeur peut prendre à son encontre une mesure disciplinaire, laquelle pouvant aller jusqu’au licenciement.

La Cour de cassation considère que l’insubordination peut constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement et peut même, selon les circonstances qui l’entourent, constituer une faute grave (comme le fait de faire obstruction à toutes les demandes de son employeur par exemple).

Pour pouvoir prononcer un licenciement pour faute grave, le refus du salarié doit être réitéré.

Suite de l’article dans votre espace abonné, HJE n°3278

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.