Législatives : les 4 urgences de la candidate Florence Brutus dans la 6e circonscription

La 6e circonscription concentrée autour de Béziers voit s’affronter 11 candidatures dont celle de Florence Brutus pour le mouvement "REEL" (Républicaine, Européenne, Écologiste et Laïque).

Quand faut y aller, faut y aller ! “Urgence”, c’est le terme choisi par la candidate et vice-présidente de la Région Occitanie Florence Brutus pour expliquer les projets qu’elle défendra à l’Assemblée nationale si elle est élue avec le suppléant et maire de Lespignan Jean-François Guibbert. La candidate a reçu les soutiens de la présidente de la Région Occitanie Carole Delga et du président du Conseil départemental Kléber Mesquida.

Services publics et proximité

Florence Brutus veut généraliser “les Maisons de services publics dans les villages et les quartiers”. Objectif : améliorer l’accès aux soins et lutter contre les déserts médicaux. Selon la candidate de REEL, cela doit passer par “l’augmentation des crédits pour nos hôpitaux”. Des revendications que Florence Brutus n’est pas la seule à porter. Un consensus national sur le sauvetage des services publics de santé est à espérer, alors que de nombreux hôpitaux ont annoncé une restriction de l’accès aux urgences dans plusieurs villes.

Sur la ligne

Objet de controverses, la ligne LGV rebat les cartes de la desserte ferroviaire. Florence Brutus projette de “multiplier l’offre de TER à prix réduits à partir du nouveau pôle d’échange de Béziers”. Cette mesure découlerait des nombreux créneaux que la LGV devrait libérer sur la ligne actuelle, selon la candidate. Sa mission politique sera d’assurer “le lien entre la Région et la SNCF”.

Industrie

L’Hérault connaît l’un des taux de chômage le plus élevé de France. La 6e circonscription ne fait pas exception. La revitalisation industrielle apparaît donc comme une urgence pour Florence Brutus. “Je m’impliquerai fortement sur le projet Genvia, pour assurer une médiation entre État, Région et Agglomération sur les questions de foncier, de formation du personnel”, annonce la candidate.

Attractivité et patrimoine

“Je m’impliquerai sur la préservation des terres pour se nourrir en proximité grâce à la reconstitution d’une ceinture maraîchère et arboricole”, déclare Florence Brutus. La vice-présidente de la Région Occitanie veut encourager les circuits courts. Un mantra qui a le vent en poupe mais qui n’englobe qu’une très faible part de l’activité agricole et commerciale. En revanche l’œnotourisme est devenu l’un des piliers de la viticulture. Une activité que la candidate veut valoriser tout en travaillant “sur les défis liés au changement climatique et sur les conditions de vie des saisonniers”.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.