Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

L'élimination des décharges sauvages pour améliorer la propreté du village -

Réunion du Comité consultatif rattaché à la commission municipale aménagement et travaux              Présent…

Réunion du Comité consultatif rattaché à la commission municipale aménagement et travaux
 

            Présent à la réunion.

Mons, Robert Raluy / Mons, Marcel Dicks / Mad, Josette Coste /Mons, Cyril Gaudy /Mons, Patrick Fédérici / Mons, Olivier Goudou /Mons, Michel Prévost /Mons, Georges Floriani /Mons, Yves Pérus /Mons, GUY Chicouras/Mons, Albert  Lecot /Mad, Gilberte Ribo /Mad Sylvie Loubet.( pardon pour ceux ou celles oubliés ).

Aujourd’hui 5 Février  eu lieu à la Mairie une réunion du Comité consultatif rattaché à la commission municipale AMENAGEMENT & TRAVAUX en la présence de Mons R RALUY Maire de  BESSAN
A l’ordre du jour.
1) La lutte contre les déjections canines.
2) L’élimination des décharges sauvages pour améliorer la propreté de notre
village.
Un grand nombre de questions a été soulevé, et le comité va bien sur proposer des solutions, nos élus seront tout ouïes

A cette occasion j’ai rédigé les documents ci-joint que j’ai remis à Mad Josette COSTE, et nous avons constaté ensemble que beaucoup de points sont déjà en place, mais qu’il nous reste encore à faire!

J ai également proposé à Mons Michel PREVOST, la mise en place d’une Benne sur le petit Parking en face de l Intermarché (sortie Autoroute) où des centaines de routiers se conduisent comme des sauvages ………
Il a trouvé que ce serait une bonne initiative.

DICKS Marcel

Aujourd’hui un “groupe propreté” se réuni pour lutter contre la prolifération des décharges sauvages dans notre village , pour œuvrer à l’amélioration de la propreté et donner l’image d’un village propre

On compte actuellement plusieurs lieux de décharges sauvages qui se reconstituent régulièrement. Notre  groupe de travail comprend  une douzaine  de personnes :
Dans un premier temps, le groupe  doit s’appliquer à comprendre les raisons qui motivent certaines habitudes :
– l’impossibilité pour les villageois d’accéder  à la décharges
– le nombre insuffisant de bennes mises à disposition par la ville, <> en ce moment et pourtant il y a des endroits ou ce serait vraiment nécessaire
– la difficulté pour les habitants de se rendre aux déchetteries car tous ne possèdent pas de véhicule,
– le maintien de ces décharges sauvages par les habitants du village , mais aussi par des personnes extérieures, touristes et surtout routiers , j’insiste sur ces derniers ….
Notre groupe doit donc  travailler au développement de plusieurs projets :
– un apport de nouveaux services aux villageois et autres,
– une surveillance des lieux de décharges,  et on en compliquant l accès .
– une information auprès des habitants.par courrier et affichages publics sur panneaux  pub entrée et sortie de village pour touristes et routiers

L’apport de nouveaux services. Multiplier les ramassages d objets encombrants. Au moins 1 fois la quinzaine
Chaque  villageois  doit pouvoir accéder librement à la décharge, et si il n’a pas de véhicule on doit pouvoir pour l occasion lui en fournir un occasionnellement
– accéder en toute sécurité a la  benne la plus proche de son lieu de domicile
– entreposer ses objets volumineux devant chez lui le jour et à la date imposée

Et bien sur créer un poste à la commune ,pour une personne responsable du bon fonctionnement de tout ce qui pourrait être décidé,  parce que si nous nous réunissons  , pour du vent …………………..

Notre rôle  : Sensibiliser les habitants sur la propreté, de les informer sur les dispositifs mis en place par le village  (bennes, déchetteries), de procéder au tri des objets, et de contacter les services compétents pour l’évacuation des produits les plus polluants

————————
Lutte contre les déjections canines

•   >Qui n’a jamais connu la mésaventure de marcher et de glisser sur une crotte de chien ? Calvaire du piéton, les déjections canines encombrent trop souvent nos rues.
Confronté à ce fléau, notre village doit mettre en place une grande campagne de sensibilisation pour l an 2009 à destination des propriétaires de chiens. Cette campagne est accompagnée de la mise en place de différents moyens techniques qui permettront aux propriétaires de chiens d’acquérir « un geste simple pour une ville propre ».
Après cette sensibilisation à ces gestes qui amélioreront  notre quotidien, le village devra mettre  en place un système d’amendes susceptibles d’être délivrées à l’encontre des propriétaires récalcitrants.
•    .Premièrement……………Une campagne de communication
•   
Cette campagne doit avoir le but de faire connaître aux maîtres de nos amis à quatre pattes l’ensemble des moyens  que le village mettra à leur disposition pour ramasser les déjections et éviter ainsi qu’elles ne jonchent nos trottoirs.
•    Pour cela des moyens de communication devront être mis  en place :
– Campagne d’Affichage dans les rues de Bessan et Commerces.
– Sensibilisation par le biais de journaux , ML /TL et BAL.
•    Mise en place de moyens techniques 
•    Des dispositifs techniques doivent être mis en place pour améliorer la vie des Bessannais  et les aider à acquérir certains automatismes :
•    Acquisition dès 2009 d’une moto-crotte, et pourquoi pas ?? Celle-ci est plus que nécessaire pour préserver la propreté de nos rues car elle peut  ramasser environ 60 kg de déjections par jour.
•    Mise en place de distributeurs de sacs destinés à collecter les déjections dans les rues de la ville. <>
•    La ville doit mettre à la disposition des habitants des distributeurs de sacs gratuits et des poubelles adaptées aux déjections canines.
•   

Une lettre d’information sur les démarches que nous voulons engager doit être >J’aime mon quartier, je RAMASSE
•    Des affiches devront   compléter cette campagne d’information.

•   
Mise en place de mesures répressives
•    Après cette grande campagne de sensibilisation, le Village devra mettre  en place et très rapidement des mesures répressives. Ainsi les propriétaires récalcitrants au ramassage des déjections canines devront s’acquitter d’une amende de <<11 euros.>> ?? Ce système d’amende est d’ores et déjà adopté par de nombreux villages et villes.
•    Des distributeurs devront être placés à des endroits que nous déciderons tous ensemble, et déjà à mon avis un par quartier sera nécessaire 
•    Ex.  Mairie ,/Poste ,/Centre Médical, /La Renga,/Les Oliviers /, Les Jujubiers /, Le Stade etc….

PROJET PRESENTE PAR MONS DICKS MARCEL MEMBRE DU COMITE CONSULTATIF A L ENVIRONNEMENT

http://nsa05.casimages.com/img/2009/02/06/090206091710166085.jpg

                                                                                                                         DICKS Marcel

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.