L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Immobilier

Les experts-architectes français en congrès au Carré d’Art de Nîmes (18-19 oct)

  Les experts-architectes ont retenu cette année pour thème de ce congrès « La maîtrise des risques naturels et ajoutés et règles de construction parasismiques ». Le bouleversement climatique, avec les atteintes à l’environnement dénoncées par le Grenelle, entraînent de nouveaux risques majeurs, naturels comme technologiques. Le CNEAF traitera, à l’occasion de ce congrès, leurs […]

 

Les experts-architectes ont retenu cette année pour thème de ce congrès « La maîtrise des risques naturels et ajoutés et règles de construction parasismiques ». Le bouleversement climatique, avec les atteintes à l’environnement dénoncées par le Grenelle, entraînent de nouveaux risques majeurs, naturels comme technologiques.
Le CNEAF traitera, à l’occasion de ce congrès, leurs complexes techniques et Juridique. Le Collège régional a fait appel pour cela à d’éminents spécialistes appartenant à Météo France, au BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), au CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement), à la DREAL, à l’AQC (Agence Qualité Construction) et aux architectes de l’urgence. Magistrats, juristes et avocats (dont ceux de la Mutuelle des Architectes Français) aborderont les inquiétants aspects juridiques et plus particulièrement la question des responsabilités.
Le CNEAF espère à l’issue de cette rencontre, recueillir les fruits du passé pour en dégager des propositions en mettant l’accent sur le rôle primordial de l’expert, dans une « mémoire des risques » et les retours d’expériences indispensables à tout progrès. Le Congrès n’est pas réservé aux seuls experts architectes et aux seuls membres du CNEAF.
La Ville de Nîmes a accepté d’accueillir ces professionnels au sein du Carré d’Art pour trois demi-journées de débats et de formation. 160 participants sont attendus pour cet évènement qui n’est pas réservé aux seuls membres du CNEAF ni même à la profession d’expert architecte. Magistrats, avocats, chefs d’entreprises et étudiants peuvent se joindre au CNEAF pour participer à cet évènement.

Des personnalités du monde juridique et économique

Ce congrès sera ouvert le jeudi 18 octobre à 13h45 par Bernard Bangratz, Premier Président de la Cour d’Appel de Nîmes. Par ailleurs, le sénateur maire de Nîmes et président de Nîmes Métropole, Jean-Paul Fournier, honorera les congressistes de sa présence pour un discours de bienvenue, jeudi 18 octobre à 19h00. Enfin, Christophe Baconnier, vice-président de la 7e chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris, Madame Elizabeth Blanc, présidente du TGI de Nîmes et Madame Brigitte Vidard, présidente du tribunal Administratif de Nîmes, participeront aux débats du vendredi 19 octobre après-midi. Une formation parasismique est prévue vendredi 19 octobre à 8h30, sous l’égide de la MAF, qui peut faire l’objet d’une inscription indépendante du congrès et qui devrait intéresser notamment les confrères architectes ainsi que les étudiants en architecture et en droit.

Le congrès pratique

44e Congrès du Collège National des Experts Architectes Français (CNEAF) Carré d’Art – Nîmes – 18 et 19 octobre 2012, le thème : « La maîtrise des risques naturels et ajoutés et règles de construction parasismiques ».
• Organisation : Collège Régional du Languedoc-Roussillon.
• Président : François Nougaret.
• Commissaire du congrès : Françoise Rieu.
• Les séances de travail auront lieu à l’amphithéâtre du Carré d’Art.
> Renseignements et inscriptions auprès de Françoise Rieu :
Tél : 04 67 92 21 73 Mail : f.rieu@wanadoo.fr

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.