Les FCE de l'Hérault ont reçu leur présidente

Répondant à l’invitation de la délégation héraultaise des FCE, Anne-Sophie PANSERI était à Montpellier…

Répondant à l’invitation de la délégation héraultaise des FCE, Anne-Sophie PANSERI était à Montpellier le 1er décembre dernier. La présidente nationale, également aux commandes de la société rhônalpine Maviflex (125 salariés), a fait part de son expérience professionnelle et présenté l’actualité de l’association.

« Seules nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles. »

La phrase prononcée en 1945 par Yvonne-Edmond Foinant, fondatrice de l’association des Femmes Chefs d’Entreprises (FCE)*, semble plus que jamais d’actualité. C’est ce qu’ont démontré les FCE de l’Hérault et leur présidente Caroline Bouvier en ce début décembre, en invitant leur nouvelle présidente nationale, récemment élue pour un mandat unique de quatre ans. Dès son élection, Anne-Sophie Panseri a en effet fait voter un changement de statut pour intégrer ce particularisme dans le monde des réseaux d’entreprises. Sans doute pour insuffler à sa mission un peu de pression supplémen•taire et se mettre en situation d’urgence pour ne pas perdre de temps.

 

Madame 100 000 volts

« Madame 100 000 volts », comme on la surnomme dans sa région Rhône-Alpes, est une battante. Maviflex, sa société spécialisée dans la fabrication de portes industrielles, a connu les aléas d’une forte baisse d’activité en 2005 avec 80 emplois menacés et une procédure de sauvegarde à la clé. Une profonde remise en cause et une réflexion participative incluant l’ensemble des salariés ont créé le déclic qui a permis de hisser l’entreprise au deuxième rang national de son secteur d’activité. Avec 22 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 30 % à l’export, notamment au Maghreb, Maviflex – qui s’ouvre à l’Asie (Vietnam) depuis un an et demi – a fait récemment l’acquisition de deux sociétés par croissance externe. Dans cette renaissance, l’appui des réseaux et l’apport induit des regards croisés d’autres chefs d’entreprise ont été essentiels. Anne-Sophie Panseri, qui connaît les prénoms de chacun de ses employés et les tutoie, a en effet intégré dès 2006 plusieurs réseaux, dont celui des FCE. Elle est devenue présidente de la délégation lyonnaise en 2009 et exerce un mandat d’élue consulaire pour sa CCI locale.

 

Partage, bienveillance, solidarité dans l’entreprise

Maviflex a su transposer certaines valeurs des FCE dans son organisation. « Bien vivre ensemble », le programme d’actions internes qui a été mis en place en transparence et en accord avec les salariés, a permis de mener plusieurs actions novatrices sur le plan social, comme les contrats parentaux. Ils permettent, à la demande des salariés, d’organiser leur temps de travail, basé sur des horaires modulables. L’objectif est d’améliorer l’accompagnement parental des enfants sans avoir à en justifier le mobile. Cet accompagnement de la gestion du temps privé des salariés engendre de la sérénité (moins de stress au travail) mais aussi un gain de productivité. Maviflex connaissait un absentéisme fort, mais de courte durée (moins de deux jours). Depuis la mise en place de cette action, l’entreprise a gagné 170 jours de travail.

 

Rien n’est facile

Mariée depuis 26 ans à un chef d’entreprise, mère de 3 enfants, elle concède : « rien n’est facile ». « Vous (les femmes)
devez oser faire, devez savoir arbitrer et venir aux FCE pour ne pas rester isolées et suivre les bons conseils d’aînées plus expérimentées (…) Il faut oser faire et partager son expérience, intégrer les réseaux, exercer des mandats professionnels et agir… sans féminisme excessif mais toujours avec un profond humanisme » a-t-elle suggéré, avant d’aborder l’actualité nationale de l’association.

Daniel CROCI

Le congrès national 2017 à Grenoble

C’est le temps fort de l’association en France. Le congrès national 2017 sera organisé à Grenoble sur le thème de la santé du dirigeant. Un thème que les FCE héraultaises connaissent bien, notamment grâce à l’universitaire montpelliérain Olivier Torrès, chercheur pionnier sur cette problématique majeure avec son laboratoire Amarok.

Un FCE Day en mai 2017

Si sa thématique n’est pas encore parfaitement définie – elle devrait tourner autour de la question « Etes-vous vraiment dirigeante de votre entreprise ? » – l’organisation d’un grand événement à Paris sous le libellé FCE Day (Jour des FCE) est d’ores et déjà acté. Anne-Sophie Panseri a précisé que ce lieu d’échanges proposant des entretiens individuels, des conférences, des débats… devrait accueillir de nombreuses personnalités. Agnès Verdier-Molinié, de l’Ifrap, et Alexandre Jardin (c’était avant l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle) ont déjà donné leur accord.

 

Anne-Sophie Panseri présidente nationale des FCE et Caroline Bouvier présidente de la délégation locale ©HJE2016 D Croci
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.