L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Les GOELANDS au Grau et ….

Des agathois viennent de nous entretenir des nuisances occasionnées par la prolifération des goélands particulièrement au Grau d’AGDE. Certes, ces nuisances sont connues dans d’autres villes de bord de mer, tant sur la côte atlantique que sur la côte méditerranéenne. Les agathois réagissent à leur tour, collectivement, devant l’aggravation de la situation. Les plaignants sont […]

Des agathois viennent de nous entretenir des nuisances occasionnées par la prolifération des goélands particulièrement au Grau d’AGDE.

Certes, ces nuisances sont connues dans d’autres villes de bord de mer, tant sur la côte atlantique que sur la côte méditerranéenne.

Les agathois réagissent à leur tour, collectivement, devant l’aggravation de la situation. Les plaignants sont véritablement agressés par des cris assourdissants à partir de cinq heures du matin, comme le soir jusqu’à la tombée de la nuit. Certains disent même être attaqués par ces animaux.

Non seulement ces volatiles occasionnent une gêne par leurs cris, mais aussi par leurs salissures acides dont l’action corrosive se constate sur les voitures en stationnement.
Il convient aussi d’ajouter au tableau les dégradations sur les toitures au moment de la nidification.

L’espèce répandue dans notre cité est, sans aucun doute, celle des goélands leucophée. Bien que protégée, il est reconnu que cette espèce est surabondante le long du littoral. C’est pourquoi la législation permet une certaine régulation.

Il nous semble donc que, sans rechercher l’éradication de ces oiseaux de mer, il serait hautement souhaitable d’en limiter la reproduction.

Plusieurs actions peuvent être conduites pour atteindre cet objectif. C’est ce que nous préconisions en 2003:
–    d’abord, supprimer l’une des causes, à savoir, l’existence de décharges sauvages leur offrant une nourriture abondante près de la ville (cela a été fait en grande partie, depuis 2003),
–    ensuite, utiliser la technique de la stérilisation des œufs comme moyen de réduire la reproduction, comme cela a été réalisé ailleurs.
Cette dernière action n’a de résultat qu’au moment de la ponte, c’est-à-dire entre fin mai et début juin, pendant une trentaine de jours environ.

En conclusion, nous avions en 2003 écrit à Monsieur le Maire en lui demandant  de bien vouloir nous faire connaître si son attention avait été attirée sur ce point et, en tout état de cause, s’il  envisagerait , pour la prochaine saison des pontes, des mesures concrètes susceptibles d’améliorer, sur ce point, la vie quotidienne de ses concitoyens.
 Nous avons reçu un courrier en juillet 2003 où il était précisé les diverses mesures que la Municipalité envisageait de mettre en place :
Premièrement, il est prévu de travailler avec les différents syndics de copropriétés pour que les zones de nidification identifiées cette année soient colmatées pour la prochaine période de ponte.

Deuxièmement, un travail en collaboration avec la société ADENA va être entrepris pour récupérer et détruire un maximum d’œufs pondus.

Aujourd’hui, ce problème est à relancer entièrement. En effet, les volatiles ne choisissent pas uniquement les copropriétés pour y faire leurs nids, les maisons individuelles sont aussi une cible de choix  Nous transmettons ce courrier une nouvelle fois à M. le Député Maire, ainsi qu’à son premier adjoint conseiller général, pour voir quelles mesures ils comptent prendre pour éradiquer ce fléau.

Pour le Bureau
Le Président Jacques TREILLE

Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle  défend aussi le Patrimoine communal et  la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation  Stationnement)   
L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.
Adresse postale : B.P.30010 – 34 301 AGDE Cedex
Notre Site Internet www.agde-agathe1901.com   Adresse Courriel : assosagathe@orange.fr
Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social  2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE ville
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.