Les Topoks de Topolino prennent vie à l'Espace Félix à Sète grâce à Marie-Hélène Lugand (>31 janv. 2019)

Depuis plusieurs années, Marc Combas, dit Topolino, croque ses amis et les "figures" de Sète, dessinant des personnages appelés les Topoks. Marie-Hélène Lugand les a recréés en statuettes de terre cuite peinte ou recouvertes de collages. Leurs œuvres conjointes sont exposées à l'Espace Félix, à Sète, jusqu'au 31 janvier 2019, dans le cadre de l'exposition "A kind of santons of Sète" proposée par Fiest'A Sète.

Le peintre Topolino est le dessinateur et chroniqueur culturel attitré de la ville de Sète. Dans sa série des Topoks, il capte la substantifique moelle des personnalités les plus connues ou les plus marquantes de l’Ile Singulière, leur trouvant des similarités avec tel ou tel animal ou exagérant l’une ou l’autre de leurs tendances, tenue vestimentaire ou habitude, à la manière d’un La Bruyère des temps modernes. Marie-Hélène Lugand donne une “épaisseur” à ses Topoks grâce au passage à la troisième dimension, en les transposant en terre cuite. Les statuettes ou “sortes de santons de Sète” – quelle jolie et folle idée à la fois que d’assimiler les statuettes Topoks à des santons, soit dit en passant – sont ensuite peintes ou “habillées” de collages. Et voilà une bonne partie de la scène culturelle sétoise recréée, de Topolino lui-même en passant par la douce Jessica Dore, les chanteurs et musiciens passés par Sète, et bien d’autres encore…

topoks

Informations pratiques

Espace Félix – 2, quai Général Durand – 34200 Sète. Entrée libre

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.