L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Les travaux vont redémarrer sur l’Avenue de la Méditerranée

Le projet de l’Avenue de la Méditerranée va entrer, dès les premiers jours d'octobre 2017, dans une nouvelle phase, après la pause estivale : les travaux d’aménagement en surface ! A ce titre, la Municipalité a organisé deux réunions publiques au Théâtre de l’Ardaillon, les jeudi 7 et vendredi 8 septembre derniers. La première était destinée […]

Le projet de l’Avenue de la Méditerranée va entrer, dès les premiers jours d'octobre 2017, dans une nouvelle phase, après la pause estivale : les travaux d’aménagement en surface !

A ce titre, la Municipalité a organisé deux réunions publiques au Théâtre de l’Ardaillon, les jeudi 7 et vendredi 8 septembre derniers. La première était destinée à l’ensemble des commerçants de Vias Plage, tandis que la deuxième était réservée à la population Viassoise.

Les tribunes de ces deux journées étaient respectivement composées de Jordan Dartier, Maire, de Sandrine Mazars, Adjointe au Maire en charge des finances et des sports, de Jacques Bolinches, Conseiller Municipal délégué aux travaux, voiries, espaces verts et propreté, de Lucien Babau-Rodriguez, Conseiller Municipal délégué à l’aménagement du territoire, de Bernard Saucerotte, Conseiller Municipal, de Sébastien Raviscioni, Cabinet d’Etudes « Gaxieu », de David Delbosc, Architecte, de Pierre Mouret, Paysagiste, de Vincent Gloubokii, représentant de l’entreprise Eiffage, ainsi que de Laurent Barsalou, Directeur Général des Services de la Mairie.

Le technicien du Cabinet d’Etudes «Gaxieu Ingénierie» a présenté le plan de réalisation de ces travaux.

La première phase concerne les parties comprises entre l'Avenue de la Plage et l'Avenue des Pêcheurs (création d'un bouclage) ainsi que de l’Avenue de la Plage (partie mer) jusqu'à l'Avenue des Rosses. Ce chantier va durer sept mois, soit du 1er octobre 2017 au 30 avril 2018. En voici le détail.

Avant que ne démarrent les travaux sur l’artère principale de Vias Plage, un important chantier de revêtements de sol, de voirie et de réseau pluvial sera entrepris entre l’Avenue de la Plage et l’Avenue des Pêcheurs (actuel chemin de sable). Ce bouclage sera constitué d’une voie à double sens de circulation automobile. Il comprendra une chaussée goudronnée (enrobé) et des voies douces pour piétons et cyclistes. Un rond-point sera créé au niveau de la jonction avec l’Avenue de la Plage.

Une fois cette portion achevée, les travaux démarreront sur l’Avenue de la Méditerranée, entre la partie mer de l’Avenue de la Plage et l’Avenue des Rosses, au-devant d’une partie des commerces de la station. La circulation s’effectuera par alternance : pendant le chantier, la route sera barrée et seuls les riverains auront bien sûr accès à leurs propriétés.

L’objet de ces opérations consistera au terrassement, à la voirie – avec notamment la création de trottoirs, de bordures, la pose de portiques limiteurs de gabarit, de clôtures métalliques en panneaux rigides, de panneaux de signalisation, et d’un profilé métallique –, au revêtement de sol avec trois sortes de béton – désactivé, coloré aspect basalte, et bouchardé –, au génie civil – plots bétons, poteaux, finitions –, au réseau pluvial et aux réseaux secs, aux espaces verts – création de zones de végétation, plantation et réseau d’arrosage –, au mobilier et enfin à l’éclairage public. A noter que la fontainerie ne fera pas partie de cette phase. La tribune a tenu à rappeler qu’aucun nouveau branchement ne sera accepté après la réalisation des travaux.

Dans le but de créer une harmonie d’ensemble pour les commerces, un appel d’offres sera lancé par la commune. Un projet d’enseigne sera soumis aux commerçants. Ces enseignes seront à leur charge. Il n’y aura pas d’obligation d’achat de leur part ni d’obligation d’occupation de terrasse.

Les terrasses, justement, seront facturées en fonction de la superficie occupée et déterminée par le placier. Pour rappel, dès le 1er octobre 2017, le démontage des structures des établissements devra par ailleurs être terminé.

Des points d’apport seront prévus dans le projet. Les containers à ordures et les containers à verre seront enterrés. Il n’y aura pas de point de collecte pour le carton : le système actuel sera conservé, à savoir que les commerçants continueront d’emmener eux-mêmes leurs déchets d’emballages à la déchetterie.

Des espaces de livraison seront matérialisés et des horaires stricts seront établis par arrêté du Maire, sur le domaine public.

Le mur du Camping Farret sera démoli.

Les entreprises seront réparties en cinq lots. Lot 1 : terrassement, voirie, revêtements de sol, pluvial – Entreprises Eiffage, Sols LR et Cabanié. Lot 2 : génie civil, serrurerie – Entreprises Buesa, Sols LR. Lot 3 : espaces verts, mobilier urbain – Entreprises PSP, Métalco, ID Verde. Lot 4 : Eclairage public, mise en valeur – Sogetralec, SEEG. Lot 5 : Fontainerie – Segex, Maurel.

Toutes ces sociétés feront du mieux possible pour limiter la perturbation des habitants et garantir le confort des administrés. Un référent unique sera à la disposition des riverains pour toute contrainte particulière ou accompagnement dans le cadre de livraison.

La deuxième phase de l’aménagement de l’Avenue de la Méditerranée concernera la montée de la mer et le promenoir, la troisième, le rond-point des trois plages, la quatrième les voies douces, et la cinquième phase  sera réservée au giratoire de l’entrée de station et à l’habillage du Bureau d’Informations Touristiques.

A terme, l’Avenue de la Méditerranée sera en sens unique du rond-point des trois plages jusqu’au Front de mer. Deux boucles seront créées par les Avenues des Rosses et du Clot et par les Avenues de la Plage et des Pêcheurs. En somme, à Vias Plage, tous les chemins mèneront au rond-point des trois plages !

Un bon nombre de parkings seront également refaits à neuf avec un traitement alvéolaire au sol, ayant pour principal avantage de drainer les eaux de pluie. Ces parkings seront sécurisés : la vitesse des conducteurs sera limitée par des plateaux traversant et des ralentisseurs. Au cours des deux réunions publiques, le premier magistrat de la ville a particulièrement insisté sur la gratuité des parkings qui restera entière.

La pertinence de certaines questions posées par les commerçants et par la population a été appréciée et relevée pendant ces deux rendez-vous. Les suggestions faites ont été notées par la tribune qui analysera, étudiera et appliquera les requêtes constructives formulées pour ce projet.

 

clip image001  

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.