A Lodève, l'immobilier s'ouvre au dispositif de défiscalisation Denormandie [vidéo]

Jeudi 25 mars 2021, la Ville de Lodève (Hérault) située au nord de Montpellier, a signé avec l'Etat et ses partenaires la convention du dispositif " Petites Villes Demain ".

Le bourg-centre du Lodévois-Larzac signera également, dans quelques semaines, la convention de l’opération de revitalisation de territoire (ORT). Ces conventions vont permettre à la Ville de bénéficier, entre autres, de nouveaux dispositifs de défiscalisation* particulièrement intéressants dans le cadre de la réhabilitation de logements. Les explications de Gaëlle Lévêque, maire de Lodève.

Pourquoi ce label Petites Villes de Demain ?

Gaëlle Lévêque : “Nous venons de signer – avec les services de l’Etat, la Région Occitanie et le Département de l’Hérault – la convention du programme Petites Villes de Demain. Lodève a obtenu ce label il y a quelques mois, et nous sommes les premiers signataires de l’Hérault. Mais il y a de nombreuses années que Lodève travaille à la revitalisation urbaine, depuis 2008, après une étude de définition urbaine, nous avons pu cadrer quelles étaient les opérations à mener et notamment par rapport à l’habitat.”

Quel était le constat ?

Gaëlle Lévêque : “ Il avait été déterminé que nous avions près de 600 logements insalubres sur Lodève, ce qui représente environ un quart du parc Habitat. Il fallait vraiment agir sur ce point, et trouver des dispositifs pour accompagner les propriétaires dans la réhabilitation de leur logement ,qu’ils soient propriétaires bailleurs ou propriétaires occupants. En 2015, nous avons signé une convention centre-bourg avec l’Etat. Ce dispositif expérimental a pour objectif de réhabiliter 420 logements en six ans sur l’ensemble du Lodévois-Larzac,. Nous arrivons, à six mois du terme de cette convention, à 392 logements réhabilités. Ce qui veut dire que ce dispositif était attendu, qu’il était nécessaire pour les propriétaires. Ce dispositif a généré 8,8 M€ de travaux en 5 ans et demi. Cela avec l’apport de 4,5 M€ de subventions apportés par l’Etat via l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), le Département, la communauté de communes du Lodévois-Larzac qui est venue abonder ces fonds, et puis d’autres structures comme la Fondation Abbé Pierre pour les gens vraiment en situation de grande précarité. 200 logements ont été financés à Lodève, mais nous voulons aller plus loin que cela, parce qu’il nous reste encore des logements à réhabiliter.”

Que vous apporte le label Petites Villes de Demain sur ce plan ?

Gaëlle Lévêque : “ Ce programme, et l’opération de revitalisation de territoire (ORT) que nous allons signer dans quelques semaines, nous ouvrent une nouvelle porte : celle de la défiscalisation. C’est un plus par rapport à des gens qui voudraient venir investir dans notre ville de Lodève, qui est vraiment en train de se transformer. Elle se transforme parce que le cœur de ville devient le lieu de tous les services publics, qui prend une nouvelle dynamique, commerciale également, sur les espaces publics, sur les berges de la rivière… Cette transformation peut être le déclencheur de l’envie d’investir à Lodève. “

Concrètement, comment le dispositif Denormandie va-t-il se traduire ? 

Gaëlle Lévêque : “ Un bien acheté 150.000 €, avec 50.000 € de travaux, ouvre droit à une aide de 42.000 € pour une location sur douze ans. C’est donc un investissement très intéressant. A Lodève, pas mal de bâtiments peuvent en bénéficier. “

  • Le dispositif Denormandie permet de bénéficier d’une réduction d’impôt si vous réalisez un investissement locatif dans un quartier ancien dégradé. Ce logement doit être notamment situé dans certaines communes. Lodève est en voie d’en bénéficier.
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.