Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

LISTE VIVRE AGDE : PCF-FDG Déclaration de campagne

République Française – Elections Municipales d’Agde Madame, Mademoiselle, Monsieur, Les 23 et 30 mars 2014 auront lieu les élections municipales à Agde. Electrices, électeurs vous aurez à effectuer un choix pour élire Le futur Conseil Municipal. Cet acte citoyen est essentiel dans notre démocratie républicaine car il nous permettra  enfin de nous exprimer sur la gestion […]

République Française – Elections Municipales d’Agde


Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Les 23 et 30 mars 2014 auront lieu les élections municipales à Agde.

Electrices, électeurs vous aurez à effectuer un choix pour élire Le futur Conseil Municipal.

Cet acte citoyen est essentiel dans notre démocratie républicaine car il nous permettra  enfin de nous exprimer sur la gestion de la ville menée depuis plus de 12 ans par la droite de Gilles d’Ettore.

Dire ça suffit ! Sera possible lors de ce scrutin.

La situation de la ville, de ses habitants, nous oblige à agir ensemble, car la crise est démultipliée sur notre commune. Agde est écartelée entre luxe et pauvreté, et 2 mandats de gestion UMP n’ont fait que creuser les écarts.

Endettement/fiscalité

La ville s’est transformée, souvent en dépit des règles de sécurité, d’écologie et de bon sens, accumulant des charges d’infrastructures démesurées qui pèsent sur les 25000 habitants permanents, qui cumulent ainsi des records d’endettement et de fiscalité.

Les banques prospèrent sur les emprunts des collectivités et nos impôts servent en grande partie à rembourser les intérêts de cette dette, libéralisme oblige. Dans ce contexte, tous les moyens financiers dégagés doivent être utilisés à l’amélioration de la vie quotidienne des agathois, dans la clarté et la justice sociale.

Tourisme/emploi

La politique du tout tourisme a creusé le sillon d’une société agathoise à deux vitesses : d’un côté quelques bénéficiaires de la manne, de l’autre la grande majorité des travailleurs, saisonniers  pour quelques mois et chômeurs  le reste de l’année. Mais notre station est aussi menacée par la perte de qualité de ses infrastructures, le manque  de formation des salariés saisonniers, le défaut de réflexion sur les accueils et des lieux d’activités, les hébergements vacances qui se dégradent par l’absence d’investissement collectif.

Il est temps de redonner de la qualité à ce tourisme là en travaillant sur le parc immobilier, les lieux et les manifestations culturelles, avant, pendant et après le rush de juillet et août,  en favorisant l’implication de tous les agathois, pour cesser de faire du Cap d’Agde un ghetto touristique.

Les autres emplois ne doivent pas être sacrifiés. Il y a un besoin d’aide et de services à la population plus âgée qui est importante sur notre commune. Les plus jeunes aussi auront besoin d’animations et d’encadrement de qualité dans le temps périscolaire, afin de donner à tous la possibilité d’accéder au sport, aux arts, à la culture. Le commerce, la pêche, les activités autour de la mer, des chantiers navals, la viticulture ont également besoin d’être soutenues et développées

Logement/urbanisme

Abandonné, le centre-ville où la misère et l’insécurité gagnent à coté de commerces qui ferment, de rues  sans animation, de logements vétustes. De plus en plus de personnes  de toutes origines sociales font appel aux associations caritatives pour avoir les moyens de subsister.

L’implantation de zones commerciales aux abords de la ville, l’abandon du centre-ville par l’actuelle équipe municipale en ont fait un lieu sinistré qu’il nous faut réinvestir. Il est temps de mettre des moyens là où ils bénéficieront à la vie quotidienne des agathois

Les logements, constitués pour les 3/4 de résidences secondaires ont  subi une augmentation de plus de 150% depuis les années 2000, les rendant ainsi inaccessibles au plus grand nombre.

Les récents aménagements des Cayrets et du Capiscol, ne répondent pas aux besoins des jeunes couples agathois, puisqu’il s’agissait là de programmes destinés principalement à faire la fortune des promoteurs en passant par de la défiscalisation à outrance pour les investisseurs.  Il est temps d’aider les jeunes ménages à rester sur Agde dans des logements convenant à l’habitat permanent en les aidant à aménager dans l’ancien pour des primo-accédants, en développant du logement social (hors des voies ferrées et des carrefours routiers) pour tendre aux 25% recommandés, toujours dans un esprit de qualité et d’efficacité.

Consultés pour œuvrer dans cette campagne électorale, le choix des communistes d’Agde s’est porté pour la constitution d’une liste Front de Gauche ouverte aux militants syndicaux et associatifs et aux personnalités Agathoises.

Afin de ne pas laisser le monopole de l’expression politique à la droite et au FN.

Nous appelons au rassemblement pour battre la droite. Mobilisons-nous !, ne laissons pas éliminer la gauche de la vie politique agathoise comme le souhaite le Maire d’Agde,  jouons ensemble la carte du tous ensemble contre l’actuelle municipalité et la menace de l’extrême droite.

Nous avons la volonté de changer pour construire ensemble un projet d’actions sociales, économiques et culturelles car :

Vivre Agde, c’est choisir l’humain d’abord

Vivre Agde, c’est apporter des solutions concrètes au bien-être des populations

Vivre Agde, c’est œuvrer pour un autre tourisme, c’est investir dans l’emploi, l’accès au logement, la formation, la santé, les transports et les services.

Vivre Agde, c’est s’engager

Pour la liste de rassemblement « VIVRE AGDE »

Frédéric MARKIDES

Parti Communiste Français / Front de Gauche

Contact : 04 67 21 51 31

Adresse : Vivre Agde, Impasse Picpaille 34300 Agde

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.