Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LUNEL - Appel à projets citoyens

Je me permets de vous prése,nter  « l’Appel à projets citoyens » que j’ai lancé à…

Je me permets de vous prése,nter  « l’Appel à projets citoyens » que j’ai lancé à Lunel le 24 juin 2015, en présence de la Secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville, Myriam El Khomri.

Cette démarche participative que j’initie prend place dans une période où environ 80 % des français n’accordent plus leur confiance aux partis et au personnel politique.

A l’heure où la défiance s’installe entre les citoyens et leurs élus, il m’a semblé important de faire, à travers cet « Appel à projets citoyens », le pari de la transparence, le pari du partage du pouvoir et de la co-construction des décisions politiques.

J’ai concrétisé ce projet par la mise à disposition des moyens de mon mandat, à hauteur de 80 000 euros dans le cadre de la réserve parlementaire, pour que les habitants du Pays de Lunel puissent se rassembler autour de thèmes concrets touchant au cinéma, au théâtre, à l’écriture, à la musique et à l’étude des réseaux sociaux, à l’apprentissage du journalisme et des métiers de l’audiovisuel.

Cependant, ma commande politique est précise : « l’Appel à projets citoyens » sera uniquement et expressément ciblé sur les thèmes que sont la République, la Laïcité, la Famille et la Jeunesse.

Ma démarche vise à redonner le goût, l’envie aux citoyens de s’investir collectivement. Elle vise à montrer qu’ensemble, il est possible de faire de la politique plus justement, car il ne peut y avoir de réalité républicaine sans un engagement citoyen de tous, au service du bien commun. Rien ne résiste à la puissance de l’entrainement.

http://www.patrickvignal.fr/un-appel-a-projets-citoyens-par-les-citoyens-pour-les-citoyens-lunel-le-24-juin-2015/

Inscription pour l'appel à projets citoyens :

http://www.patrickvignal.fr/appel-a-projets-citoyens-pays-de-lunel/

 Patrick Vignal

Député de l'Hérault


Appel à projets citoyens

Edito de Myriam El Khomri, Secrétaire d’Etat Chargée de la Politique de la Ville

Plus que jamais, à travers les 1 500 quartiers populaires dont j’ai la responsabilité au sein du gouvernement, les six millions d’habitants qui y habitent doivent être écoutés. Nous devons promouvoir une parole libre et indépendante dans le respect de tous. Les « conseils citoyens » que j’ai souhaité mettre en place à l’échelle des quartiers populaires, pour associer les habitants et les associations locales aux décisions qui relèvent de leur environnement et de leur quotidien, participent de cet objectif.

L’engagement de l’Etat à travers les quartiers, qu’il s’agisse du renouvellement urbain, du développement économique ou de la cohésion sociale, va profondément transformer la vie dans les quartiers dans les prochaines années. L’image des quartiers doit changer. Elle va changer. Ce n’est pas une promesse. C’est un engagement. Et parce que nous ne pouvons pas décevoir les habitants, parce que nous devons renouer la confiance dans l’action publique, ils doivent être pleinement associés à l’élaboration des politiques que nous mettons en place au plus près des habitants.

Je salue à ce titre l'initiative du député Patrick Vignal qui lance un appel à projets autour des thèmes de la République, de la laïcité, de la famille et de la jeunesse. Tous les Lunellois sont invités à présenter un projet dans ce cadre afin de promouvoir l’action collective, de rendre les habitants acteurs de leur quotidien et de l’avenir de leur commune, au service de l’intérêt général. Nous avons besoin de votre mobilisation, de la mobilisation du plus grand nombre, pour la ville de Lunel et de ses habitants.

Je vous invite, nombreux – habitants, commerçants, entrepreneurs, militants associatifs, parents, jeunes et toutes les forces vives – à vous saisir de cette nouvelle opportunité. Cette démarche doit trouver toute sa place dans le contrat de ville – qui est en cours d’élaboration à l’échelle de la communauté de communes – et qui intègre les engagements supplémentaires de l’Etat en faveur des Lunellois et Lunelloises.

Myriam El Khomri
Secrétaire d’Etat Chargée de la Politique de la Ville Marraine de l’appel à projets citoyens 


Un appel à projets citoyens, par les citoyens, pour les citoyens

Aujourd’hui en France, nous devons retrouver les espaces, les temps pour le dialogue et l’apaisement, dans le respect des convictions de chacun et le souci de construire des visions partagées du monde et des perspectives nouvelles et sereines pour notre avenir.

Ne laissons plus les citoyens devenir des consommateurs de la République, le pouvoir citoyen appartient à tout le monde. Faisons en sorte que les habitants du Pays de Lunel deviennent encore plus des coproducteurs de leur futur. La demande de participation des citoyens à l’action publique est énorme, et ils ne demandent sans cesse qu’à investir l’espace public par leurs idées, leurs passions, leurs énergies.

Les politiques doivent-ils continuer à faire le choix de gagner un électeur quitte à perdre un citoyen ? Doivent-ils continuer à faire le choix d’une communication politique à outrance plutôt qu’un projet et des valeurs ?

Non, et c’est pour cela que je lance un « appel à projets citoyens » sur le Pays de Lunel, qui fera coexister des hommes et des femmes de plus en plus éloignés, qui ont du mal à communiquer entre eux, qui ne souhaitent plus être égaux mais singuliers. Il est urgent et essentiel de retrouver le sens de l’unité par un destin commun, de retrouver le goût de l’aventure collective, de l’envie de vivre, de travailler, d’agir, de discuter, de construire ensemble, de retrouver la confiance en nous.

C’est dans cet esprit là, celui du partage des moyens de mon mandat, que je souhaite lancer « l’appel à projets citoyens », pour permettre aux habitants du Pays de Lunel de réaliser des projets qui leur tiennent à cœur, des projets qu’ils souhaitent mettre en œuvre au service de l’intérêt général.

Je souhaite qu’ils reprennent leur place, qu’ils reprennent la parole, qu’ils passent des idées aux actes et se mobilisent autour de projets concrets touchant, à la culture, à l’éducation, à la communication et à l’information. Par le biais du cinéma, du théâtre, de l’écriture, de la musique, de l’étude des réseaux sociaux, et de l’apprentissage du journalisme et des métiers de l’audiovisuel. Toutefois, la commande politique sera précise : l’appel à projets sera uniquement et expressément ciblé sur les thèmes que sont la République, la Laïcité, la Famille et la Jeunesse.

Surtout, je crois sincèrement que cet « appel à projets citoyens » sera une aventure passionnante de reconstruction d’un lien fraternel de plus en plus fragilisé entre les citoyens et leurs représentants, par la participation de tous à la construction du bien commun autrement que par le vote. Cet « appel à projets citoyens » sera une aventure citoyenne réelle, qui sera nourrie par un projet de société, mais aussi un projet de territoire autour du partage des valeurs nobles de la République. Il doit pouvoir nous rapprocher encore un peu plus de l’idéal démocratique.

Patrick Vignal Député de l’Hérault 


Pour la République : une commande politique précise !

J’ai souhaité que la commande politique de « l’appel à projets citoyens » soit précise : sur les thèmes que sont la République, la Laïcité, la Famille et la Jeunesse.

La République a été pensée comme « la chose commune », c’est à dire une institution politique qui appartenait à tous les citoyens, aux hommes et aux femmes qui avaient décidé de se mettre au service de l’intérêt général.

Cependant, la République est bien plus qu’une simple idée figée dans le temps et l’espace. Sous l’action des citoyens qui la font vivre, lui donnent une parole et un visage, elle évolue, elle pense, selon une dynamique propre qui échappe aux ambitions personnelles.

Elle ne peut pas vivre sans les valeurs essentielles (liberté, égalité, fraternité, laïcité) qui la composent, qui la magnifient. Surtout la laïcité, qui après des siècles de guerres religieuses nous a permis de garantir la paix sociale et le respect des confessions de chacun, à partir du moment où elles restaient dans la sphère privée.

La République ne peut également pas vivre sans les différents acteurs qui la portent, et qui en seront les fantassins de demain : la jeunesse et la famille.

François Mitterrand avait déclaré que « si la jeunesse n’a pas toujours raison, la société qui la méconnait et qui la frappe a toujours tort », alors aujourd’hui il nous faut engager avec notre jeunesse une réflexion autour de la parole, de sa libération et de son partage. Il faut mettre des mots sur des faits, sur une réalité du monde parfois incompréhensible et insaisissable. Il faut donner toutes les clés la jeunesse pour qu’elle puisse exprimer ses sentiments et ses aspirations.

Auprès de la famille, il faut contribuer à la transmission des connaissances nécessaires à toute compréhension plus fine de l’état du monde. Un travail sur l’héritage, la transmission est nécessaire.

« Pas de liberté sans éducation et culture »

Patrick Vignal 


Composition du jury

Pour cet « appel à projets », je souhaite mettre en place un jury qui décidera souverainement du financement des meilleurs projets retenus.

Pour oxygéner la démocratie, je veux déléguer une partie de mon pouvoir aux citoyens, je veux leur redistribuer une partie des moyens de mon mandat pour qu’ils puissent participer à la définition, à l’élaboration du bien commun dans la transparence. Pas de démocratie sans partage !

Proposition de composition du jury :

Président du Jury : Jean-Pierre Berthet, Magistrat
Un représentant de la Communauté de communes du Pays de Lunel Un Maire ou un représentant des Communes du Pays de Lunel
Les Conseillers départementaux du Pays de Lunel
Un représentant du Conseil régional
Le délégué du Préfet
Un représentant de la Caisse d’Allocations Familiales
Un représentant de la Mission Locale d’Insertion
Un représentant des commerçants de Lunel
Un représentant des entreprises (Culture, audiovisuel, communication) Un représentant de chaque collège et lycée
L’équipe parlementaire du Député
Un représentant du pôle Jeunesse de la ville de Mauguio


Ce jury d’experts se réunira pour choisir et valider les meilleurs projets et décider des affectations financières, après le dépôt d’un dossier et d’une présentation orale. 


Dossier de candidature

Réserve parlementaire – Modalités de financements

Chaque député dispose d’une somme allouée par l’Assemblée Nationale pour aider les financements des collectivités ou des associations (réserve parlementaire).

Sur la somme de 130 000€ de cette réserve parlementaire, j’ai décidé d’allouer 80 000€ à cet appel à projets citoyens.

Tous les acteurs du territoire seront mobilisés en matière de financement : entreprises, collectivités, Caisse d’Allocations Familiales, mécénats, fondations.

Calendrier

Les associations devront déposer leurs dossiers au plus tard le 15 septembre 2015. Le jury se réunira entre le 15 septembre et le 15 octobre 2015.

Le député transmettra aux services compétents de l’Assemblée les dossiers retenus.

Le versement des subventions sera effectif à partir du mois de mars 2016.

Dossier de candidature – modalités d’inscription

Les associations souhaitant déposer leur dossier le feront via un formulaire en ligne sur le site : www.patrickvignal.fr

Les associations auront la possibilité de joindre des pièces annexes permettant d’apprécier leur dossier.

Le dossier devra préciser le public visé, le nombre de bénéficiaires prévisibles, leur situation géographique, le calendrier souhaité, la participation éventuelle au financement et les résultats attendus ou espérés. 


Patientez 20 secondes  et une fois l'image apparue, cliquez pour l'agrandir au format plein écran



 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.