Lunel, découverte macabre : qu’est-il arrivé aux animaux du “refuge de l’horreur” ?

Ce lundi 22 novembre, la gendarmerie et la SPA sont intervenues dans le refuge "Au secours des 4 pattes", à Villetelle, près de Lunel, suite à des plaintes pour abandon et maltraitance envers les animaux.

Sur place, les autorités ont découvert une dizaine de cadavres d’animaux (chèvres, chiens…), décharnés et plus ou moins décomposés. Certains d’entre eux étaient encore attachés. 

Que s’est-il vraiment passé ?

La question est sur toutes les lèvres. Depuis son ouverture en 2010, Au secours des 4 pattes hébergeait régulièrement des chiens, chats, cochons, chèvres, chevaux, volaille, etc. Au total, une trentaine d’animaux vivants ont été saisis puis confiés à la SPA ce lundi.

Récemment, le refuge associatif avait fait l’objet d’une plainte pour abandon, déposée par une bénévole. Cette semaine, une deuxième volontaire a porté plainte pour maltraitance, après avoir découvert le charnier vendredi dernier.

Ce mardi, le responsable, convoqué par la gendarmerie, devrait transmettre des éléments de réponse. 

“On a un cœur ou on n’en a pas”

Jusqu’à présent, le refuge associatif n’avait pas déclenché d’inquiétudes de la part des autorités. Dernière action en date, elle avait ouvert une cagnotte pour recevoir des dons. 

Sur sa page Helloasso, on peut encore lire la phrase sélectionnée pour attirer la sympathie : On n’a pas deux coeurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas” (Alphonse de Lamartine). Une maxime que les auteurs semblent n’avoir jamais adoptée.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Trop de maltraitance ! Pourquoi s’en prendre aux animaux ? Laissez-les tranquilles, ils ne demandent qu’un peu de bonheur.

  2. C’est une honte, j’espère que la justice obligera ce refuge à fermer et que les personnes qui ont commis ces crimes vont payer cher cet acte abominable. En attendant, de pauvres animaux sont morts, je suis de plus en plus dégoutée de l’être humain.

  3. Y en a marre de ces personnes qui vivent inconsciemment ! La foi, je pense qu’ils l’ont perdu. Ils iront en enfer !

  4. Je fais partie de l’équipe de la SPA, nous sommes les premiers à être intervenus lorsqu’une bénévole de ce refuge nous a contactés. Une fois arrivés sur place, nous avons découvert l’enfer sur terre!! Cet article minimise les faits, malheureusement peut être pour ne pas heurter les âmes sensibles…
    Jeudi dernier, nous sommes allés saisir le reste des animaux de son refuge, maintenant il nous reste à enlever ceux qui sont chez lui

    1. Bonjour madame.
      En effet, devant l’horreur des photos que nous avons découvertes, nous avons souhaité rendre compte des faits sans trop entrer dans les détails sordides, pour éviter tout effet de voyeurisme.
      Bien cordialement
      La rédaction

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.