Lunel rend la culture accessible au public « empêché »

 Le mercredi 28 septembre 2016, Joël Moysan, adjoint à la Culture et au Patrimoine, et…

 Le mercredi 28 septembre 2016, Joël Moysan, adjoint à la Culture et au Patrimoine, et Ghislaine Arnoux, adjointe à la Politique de la Ville, ont dressé un bilan du projet Accès à la culture piloté par la Ville de Lunel depuis deux ans dans le cadre du Contrat de ville. Mis en place à la demande de la DRAC LR par la Ville de Lunel – avec les soutiens financiers de la DDCS, de  la CAF et de la DRAC LR – pour rendre la culture accessible au public dit « empêché » ou « éloigné »,  ce dispositif est reconduit pour une troisième année, ont annoncé les deux élus, qui prévoient pour cette nouvelle saison un élargissement à de nouveaux champs artistiques.

Faire tomber les barrières bloquant l’accès à la culture

 

L’adjoint à la Culture Joël Moysan résume l’objectif de cette action concertée : « Il s’agit de démystifier la culture. Le projet Accès à la culture vise à rendre cette dernière accessible au public éloigné de la culture pour des raisons de mauvaise maîtrise de la langue, d’autocensure par sentiment d’infériorité, ou du fait de conditions financières et sociales difficiles. Nous souhaitons faire participer le public « empêché » à la vie culturelle de la cité afin qu’au travers de la culture, il ait la possibilité de retrouver une place normale dans la société ». « Il faut faire tomber les tabous : il n’y a pas que la culture savante ; la culture populaire est abordable. A Lunel, nous menons une forte politique de gratuité de la culture. Mais certains n’osent pas franchir le pas. Les ateliers mis en place dans le cadre de l’Accès à la culture visent à montrer au public l’envers du décor de tel ou tel spectacle afin de lui donner envie de pousser la porte de la salle de spectacles », a-t-il ajouté.

C’est ainsi que ces deux dernières années, divers ateliers ont été organisés autour de spectacles proposés par les ATP (Boxe-boxe et Tiravol) et L’Art de Thalie (Dans la peau de Cyrano et Néa et les graines du printemps). Par exemple, autour du spectacle Néa et les graines du printemps, portant sur l’environnement, des ateliers de fabrication de papier végétal ont été mis en place par la Boutique d’Ecriture. Une trentaine de participants ont été invités à observer la nature, à cueillir divers végétaux régionaux et à fabriquer du papier végétal, processus très minutieux. L’idée, au travers d’une exposition présentant ces précieux papiers (voir l’encadré ci-dessous), est de valoriser les créations des participants, qui se sont montrés très investis de bout en bout dans le projet.

« Il ne s’agit pas de faire du nombre, mais du qualitatif. Ce n’est pas du bricolage. Chaque atelier a sa raison d’être, en fonction des besoins et des capacités de chacun », insiste Ghislaine Arnoux. Les intervenants sont qualifiés, professionnels. Chaque atelier a pour but de sensibiliser à un spectacle en particulier, premier pas indispensable pour une fréquentation régulière par la suite et une mise à l’aise avec la culture.

 

Des moyens mobilisés

 

L’adjointe à la Politique de la ville rappelle les chiffres : « L’opération Accès à la culture mobilise des fonds de la Ville de Lunel (5 236 euros), de la DRAC LR (6 000 euros), de la DDCS (5 000 euros) et de la CAF (2 000 euros). Le budget est d’environ 18 000 euros. En 2016, il y a eu 10 ateliers de
sensibilisation, auxquels ont participé 249 personnes ».

Joël Moysan salue le choix du maire Claude Arnaud de maintenir le budget culture de sa ville, ce qui a permis notamment de mener cette action.

 

Des ateliers transversaux et intergénérationnels

Parmi les ateliers qui se sont déroulés jusqu’à présent, les élus citent notamment les ateliers de cirque, d’ombres chinoises, de marionnettes, de fabrication de papier végétal ou encore de création de décors. Ils soulignent l’aspect intergénérationnel de ces ateliers, qui peuvent toucher aussi bien les enfants que les adultes, ou croiser parents-enfants et grands-parents et petits-enfants.

De plus, la Ville a souhaité qu’un maximum d’associations, sociales et culturelles, participent au dispositif Accès à la culture, afin de permettre une meilleure synergie. Ce sont elles qui sélectionnent le public qu’elles estiment dans le besoin sur les plans culturel et social, et elles aussi qui coordonnent ou animent les ateliers, parfois appuyées par des intervenants extérieurs.

Ces associations sont les suivantes : ATP de Lunel, Art de Thalie, Espace Iantza Libertés Métissées, La Boîte à Malice, la Boutique d’Ecriture, AMS Grand Sud et Femmes et Partage.

 

Programmation 2016-2017

 

En 2016-2017, des ateliers seront organisés autour du spectacle Molière dans tous ses éclats, proposé par L’Art de Thalie. Un atelier de confection de costumes d’époque sera instauré.  Un autre, proposé par la Boîte à Malice, permettra au public de créer des masques. La Boutique d’Ecriture mettra en place un atelier d’écriture autour d’une scène des Fourberies de Scapin. Chaque atelier fera l’objet d’une restitution. Bonus, une rencontre avec le comédien interprétant le rôle principal et une sortie à Pézenas autour de Molière sont également programmées. Autre spectacle assorti d’ateliers, Les Ames nocturnes, des ATP. Le tout pour faire connaître les mécanismes de construction des spectacles et donner des clés de lecture au public.

L’objectif de la Ville de Lunel est d’élargir les champs artistiques concernés par le dispositif d’accès à la culture. Le théâtre ne sera plus le seul concerné.

Ainsi, divers ateliers vont prochainement se dérouler autour des concerts des Internationales de la Guitare (IG). Le 3 octobre 2016, un atelier de yukulélé animé par l’association Confluences se déroulera à l’Ecole de musique. Le 8 octobre, un échange avec des musiciens des IG est prévu. Autre champ culturel désormais inclus dans le dispositif, le cinéma, via le Festival Traversées.

Virginie MOREAU

vm.culture@gmail.com

Expo Herbes folles, de la feuille au papier

Dans le cadre du projet Accès à la culture 2015-2016, coordonné par la commune de Lunel et inscrit au Contrat de ville, une exposition de papiers végétaux créés par une trentaine de personnes éloignées de la culture dans le cadre d’ateliers coordonnés par la Boutique d’Ecriture de Lunel est présentée à Lunel du 5 au 23 octobre 2016, à l’espace L’Enfance de l’Art (accessible par l’espace Feuillade au 48 boulevard Lafayette). Le but est de valoriser leurs travaux et de les inciter à entrer dans un lieu d’exposition.

 

Une saison culturelle foisonnante

Le fascicule présentant la programmation culturelle 2016-2017 de Lunel est disponible gratuitement
à la mairie de Lunel ainsi que dans les lieux culturels de la ville. Très complet, il recense les spectacles (théâtre, concerts, clowns…), les expositions, les rencontres culturelles, les cycles de cinéma, les conférences, les animations taurines, ainsi que les rencontres littéraires.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.