Macron à Montpellier : des policiers supplémentaires et des annonces nationales

Le président de la République se trouve ce matin (lundi 19 avril) à Montpellier pour une visite de terrain sur le thème de la sécurité et relayer des annonces faites à l'occasion d'une interview parue dans Le Figaro.

© photo : image d’archives.

Le Président Macron à Montpellier

L’annonce de 50 policiers supplémentaires à Montpellier vient d’être confirmée par Michaël Delafosse, maire de la Ville, qui a fait de la sécurité l’une de ses priorités. Il avait d’ailleurs rencontré le ministre de l’Intérieur à Paris le 28 septembre dernier pour évoquer, entre autres, la question des effectifs de police. “Avec 50 policiers nationaux supplémentaires d’ici 2022, qui s’ajoutent aux 16 postes déjà obtenus il y a quelques semaines (…) avec la création nette de 66 postes, ces efforts ont porté leurs fruits ” précise Michaël Delafosse.

Le premier magistrat se dit satisfait de cette décision importante qui permettra de soutenir la lutte contre la délinquance engagée à Montpellier depuis juillet 2020. La municipalité montpelliéraine a, en effet, pris à bras le corps la problématique de la tranquillité publique, notamment par la mise en place d’opérations coups de poing contre les points de deal de drogue. Le maire s’est dit déterminé à poursuivre son excellente collaboration avec les services de l’Etat – dont la gendarmerie et la police nationale – pour “coproduire une politique de sécurité cohérente et efficace, au service de la population et de l’amélioration de la tranquillité publique”.  

police

Hôtel de Police et CAF de La Mosson

Emmanuel Macron se rend ce matin à l’hôtel de police de Montpellier pour échanger avec les agents des forces de l’ordre, et saluer le travail réalisé en interne pour un meilleur accueil du public et la mise en place d’une coordination renforcée entre les services de l’ordre et la municipalité. Le président de la République doit également se rendre en début d’après-midi au sein du quartier prioritaire de la Mosson.

“Ce sera également l’occasion d’affirmer au plus haut sommet de l’Etat l’attention accordée à ce quartier populaire, et de le doter des moyens nécessaires afin de garantir l’égalité républicaine“ souligne Michaël Delafosse. Le chef de l’Etat doit rencontrer les agents de la Caisse d’Allocations Familiales de La Mosson pour évoquer la question de la prévention de la délinquance et du travail des acteurs sociaux pour favoriser le lien entre la police et la population.

Drogue : un grand débat national

En amont de sa visite dans l’Hérault – en présence de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur – le chef de l’Etat s’est confié au Figaro dans une longue interview où il défend son bilan “sécurité”. Concernant les annonces faites au Figaro, le président de la République confirme la volonté de s’attaquer à l’économie grise de la drogue. Il souligne l’intérêt de la création de l’Office anti-stupéfiants qui a permis de mettre en place une logique de harcèlement des dealers. “ Plus de 1 000 opérations coups de poing ont été menées ces dernières semaines sur les 4 000 points de deal répertoriés récemment “ indique-t-il.

Une politique dite de saturation parfaitement relayée à Montpellier, où plusieurs opérations ont été dirigées contre les dealers et les points de deal. Le chef de l’Etat évoque également la mise en place d’un débat national sur la consommation de drogue, tout en réitérant son opposition à la dépénalisation du cannabis. ” La France est devenue un pays de consommation, donc il faut briser ce tabou, lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères “, a déclaré le chef de l’État dimanche 18 avril, à la veille de son déplacement à Montpellier.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. après avoir plongé le pays dans la précarité, dès avant la crise sanitaire, mais beaucoup plus durement ensuite, en particulier les étudiants et les “petits boulots”, il annonce, dans un des départements les plus pauvres de France, qu’il va poursuivre les petits délinquants et les punir sévèrement. Quid de la délinquance en col blanc, de l’évasion fiscale, des cadeaux aux plus riches?
    Etonnante logique qui fleure bon le RN.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.