Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

Manifester pour la sauvegarde du centre hospitalier du bassin de Thau et de son antenne d'Agde

  si vous n’êtes jamais malade, TOUT VA BIEN. pour le CHBT TOUT VA MAL.   vous me direz, qu’est ce que c’est le CHBT ! Alors, le CHBT : Centre Hospitalier du Bassin de Thau. Voilà. Pas compliqué c’est juste à Sète un hôpital avec chirurgie, maternité, urgences, etc c’est juste à Agde, une annexe de […]

 

si vous n’êtes jamais malade, TOUT VA BIEN.

pour le CHBT TOUT VA MAL.

 

vous me direz, qu’est ce que c’est le CHBT !

Alors, le CHBT : Centre Hospitalier du Bassin de Thau. Voilà. Pas compliqué

c’est juste à Sète un hôpital avec chirurgie, maternité, urgences, etc

c’est juste à Agde, une annexe de l’hôpital avec un service d’urgence, un service de long séjour, un bloc opératoire, un EHPAD (maison de retraite comme on disait avant)

c’est juste à Vias  un autre EHPAD

c’est juste à Marseillan un autre EHPAD

oui mais ça c’est quand on regarde de notre côté, du côté des malades, des personnes âgées, des futurs parents, des blesses à soigner en urgence.

 

Pour l’ARS (Agence Régionale de Santé), c’est un endroit qui dépense trop car on le sait, notre pauvre SECU, justement, n’a plus de sous.

 

Vous me direz, et alors c’est quoi le rapport entre ces deux visions de l’hôpital.

Le rapport c’est que l’ARS demande au CHBT de faire , tenez vous bien  à votre thermomètre :

5 MILLIONS D’EUROS D’ÉCONOMIE

 

comment faire ? 

Quelques réponses proposées par les comptables de la santé publique :

À  Sète, on pourrait fermer un bloc opératoire, fermer la maternité, réduire le nombre de services, ne plus remplacer des personnels ou aggraver leurs conditions de travail.

À  Agde, on pourrait réduire encore le temps d’ouverture des urgences (Si vous êtes malades après 18H, tant pis pour vous), fermer ou réduire les quelques services qui existent encore.

À Marseillan et à Vias, on pourrait vendre au secteur privé lucratif les deux EHPAD. Il suffit de se rappeler le reportage du magazine « pièce à conviction » d’octobre pour voir ce que cela pourrait donner pour nos aîné(e)s qui y sont accueillis. 

Déjà, dans ceux de l’hôpital, la consigne est de ne donner qu’une douche par semaine aux personnes âgées dans les EPHAD par manque de personnel et de temps.

Ça vous va ?

Tout va bien ?

Pour la CGT, il n’est pas possible de laisser faire cela aussi, l’Union Locale CGT d’Agde vous appelle à vous mobiliser 

le 2 décembre 2017

à 10h30 

devant la mairie de Sète

 

IL S’AGIT DE FAIRE ENTENDRE LA VOLONTÉ DE LA POPULATION POUR CONSERVER DES SERVICES DE SOINS DE QUALITÉ , DE PROXIMITÉ ET DE SOLIDARITÉ ;

TOUS à SÈTE

 

l’UL CGT d’Agde organise un transport en co-voiturage à partir d’Agde

 

pour vous inscrire :appeler Alex au 06 78 94 98 15 ou Dédé au 09 67 63 39 05

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.