Maraussan : afin de ne pas payer les frais d’équarrissage, il brûle son cheval dans un champ

Un cheval a été retrouvé calciné dans un champ isolé.

Au nord de Béziers, sur la commune de Maraussan, un promeneur a découvert le corps d’un équidé brûlé en partie.

Une macabre découverte

Comme le rapporte France Bleu Hérault, le 5 janvier dernier, l’association de défense animale “Le Coin Des 4 Pattes” a été alertée par un promeneur pour un cheval amaigri sur un terrain. Sur place, les bénévoles ont retrouvé un cheval mort. Il avait vraisemblablement été brûlé au milieu d’autres animaux depuis plusieurs jours.

Depuis le 18 juillet 2009, les frais demandés par les équarrisseurs pour l’enlèvement des cadavres des animaux d’élevage ne sont plus pris en charge par l’État. Pour l’Hérault, les frais varient entre 250€ pour un poney à 650€ pour un cheval de trait.

Un deuxième cheval en décomposition

À proximité, un deuxième cheval en état de décomposition avancée a été aperçu. Une intervention des autorités a été demandée par des associations de défense animale. Une plainte a été a été déposée, le propriétaire sera auditionné prochainement.

La procédure

Pour rappel, l’enfouissement d’un équidé est interdit par la loi sous peine d’une amende de 3 750 euros (Article L.228-5 du code rural). À la mort de votre équidé, vous devez contacter pour l’enlèvement du cheval :

  • un service d’équarrissage via l’ATM Equidé-Angee permettant de déclarer en ligne la mort de votre équidé et de régler les frais d’équarrissage grâce à un tarif mutualisé.
  • un autre service d’équarrissage de votre choix : contact, règlement et modalités d’enlèvement variables selon l’entreprise choisie.
  • un service de crémation pour que l’équidé soit pris en charge individuellement par un crématorium animalier.
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.