Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Marie-Thérèse Bruguière interroge Agnès Buzyn sur le vin

Marie-Thérèse Bruguière, sénatrice de l'Hérault, a ce jour, saisi Mme Agnès Buzyn, Ministre de la Santé,  à la suite de ses propos télévisés sur le vin via la question suivante :    Madame la Ministre,  A la veille du salon Vinisud, alors que le salon de l’Agriculture approche, vos récents propos sur un plateau télévisé. […]

Marie-Thérèse Bruguière, sénatrice de l'Hérault, a ce jour, saisi Mme Agnès Buzyn, Ministre de la Santé,  à la suite de ses propos télévisés sur le vin via la question suivante : 

 

Madame la Ministre, 

A la veille du salon Vinisud, alors que le salon de l’Agriculture approche, vos récents propos sur un plateau télévisé. Je vous cite : «. En termes de santé publique, c'est exactement la même chose de boire du vin, de la bière, de la vodka, du whisky, il y a zéro différence. Scientifiquement, le vin est un alcool comme un autre».

« L'audace et le mépris sont d'infidèles guides » écrivait Racine. Alors Madame la Ministre, vous ne buvez peut-être pas du vin, mais j’en appellerai néanmoins à un peu de modération. Outre le débat contestable sur les questions de santé, il n'est pas concevable d'entendre un membre du gouvernement faire fi des 10 milliards d'excédent commercial et des 800 000 emplois directs et indirects générés par la filière vin.

Rappelez-vous, Madame la Ministre, Le procureur impérial, du temps de Napoléon III, qui a requis contre Baudelaire et Flaubert s'appelait Ernest Pinard. 

En effet, il ne faut pas confondre le pinard avec le vin. 

Comme il ne faut pas confondre santé et puritanisme. 

Certes Pinard a réussi à faire condamner Baudelaire, mais combien de vers de Baudelaire nous restent-ils qui célèbrent le vin ! 

Ecoutons le poète : « Aujourd'hui l'espace est splendide / sans mors, sans éperons, sans bride / partons à cheval sur le vin / pour un ciel féerique et divin ! »

 Le vin est partout chez Baudelaire. In vino veritas. Comment voulez-vous que la loi puisse s'appliquer à cela ? Le vin est un totem comme le disait Rolland Barthes. 

En mettant au même niveau le vin et les alcools forts, vous ignorez cinquante ans d'études démontrant qu'une consommation modérée de vin dans une alimentation équilibrée est protectrice de la santé.

En mettant au même niveau le vin et les alcools durs, vous fragilisez l’économie de filières et de régions entière.

Je vous demanderai donc, Madame la Ministre, au nom de la filière viticole, d’expliquer d’ici les intentions du gouvernement et les suites que vous compter donner à vos propos

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.