Marseillan : 2 ans d'emprisonnement et 1000 euros d'amende pour l'homme ayant mal maîtrisé son écobuage

Le 21 février dernier, les sapeurs-pompiers du SDIS 34 étaient intervenus sur la commune de Marseillan pour un incendie d'écobuage.

Deux pompiers avaient été légèrement blessés par l’explosion d’une bouteille de gaz. 

Rappel des faits 

Un homme domicilié en Haute-Garonne, était suspecté d’avoir allumé un feu. Le septuagénaire était arrivé depuis quelques jours pour entretenir son terrain, et avait allumé un feu dans des tonneaux en fer afin de brûler des branches.

Un écobuage mal maîtrisé 

Les gendarmes avaient alors établi que le départ de l’incendie était dû à un probable écobuage mal maîtrisé et propagé par un vent particulièrement fort. Il avait été placé en garde et avait reconnu les faits. 

Environ un hectare ont été détruit ainsi que deux habitations, deux hangars, cinq voitures, deux motos, une caravane, un tracto pelle, un mobile home, deux remorques et un bateau.

2 ans d’emprisonnement et 1000 euros d’amende

Ce 25 mai 2022, le tribunal correctionnel de Béziers a condamné l’homme à 2 ans d’emprisonnement dont 18 mois assortis d’un sursis probatoire avec l’obligation d’indemniser les victimes et à 1000 euros d’amende. La partie ferme de la peine d’emprisonnement prononcée (6 mois) a été aménagée sous la forme d’une détention à domicile sous surveillance électronique.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.