Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Marseillan: retour des nurseries de poissons dans le port pour sauvegarder la biodiversité

Sabrina Palmieri, passionnée des biotopes marins et représentante d'Ecocean, présentait à Marseillan les BioHut, habitat écologique artificiel, avant leur remise à l'eau.

L’installation est une cage en acier, en 2 parties, et remplie en son centre avec des coquilles d’huitres, faisant office de nourriture et d’habitat, protégeant ainsi les jeunes poissons des prédateurs.

“Des centaines de milliers de poissons arrivent chaque année sur nos côtes pour trouver le gite et le couvert. Attirés par le bruit, ils cherchent à nicher dans le port. Même si cela peut paraitre étonnant, il y a autant de biodiversité dans les ports que dans les zones naturelles à proximité, mais seulement 0,5% des bébés poissons survivent dans le milieu portuaire, c’est là que nous intervenons”. Sabrina Palmieri précise “qu’Ecocean s’engage dans un réel partenariat avec des communes qui veillent spécifiquement à la qualité de leurs eaux et qui mènent des actions écologiques et de sensibilisation”.

marseillan port BioHut nurserie poissons 2
Sabrina Palmieri, de la société Ecocean et Walter Bignon, conseiller délégué à l’environnement de Marseillan
1 Pagellus marseille ©RD 3
©Ecocean
Etang Thau Janvier 2018 ©Remy Dubas Ecocean
©Ecocean
6 Symphodus Port Gardian ©RD
©Ecocean

Marseillan, en tête du projet

On apprend alors que Marseillan a été moteur dans les sensibilisations proposées aujourd’hui par Ecocean, à travers des outils pédagogiques, des jeux de rôles où les enfants en équipe, représentent les différentes espèces et tentent de contourner les contraintes qu’elles rencontrent dans leurs grandes traversées pour trouver un refuge. La ville bénéficie d’une excellente biodiversité : au port les espèces vagiles priment (les rampants crabes, crevettes, coques, oursins), à la plage des poissons.

Walter Bignon, conseiller délégué à l’environnement de Marseillan, représentait le conseil municipal et a rappelé : “Notre vision n’est pas seulement la politique, mais aussi les actions concrètes, la ville est très sensible à la préservation de son milieu. Terres, canaux, étang, mer, c’est une biodiversité très riche et précieuse, et l’une de nos priorités. C’est en touchant les plus jeunes par des actions de sensibilisation, et par extension les adultes, que l’on pourra changer les comportement et la philosophie de chacun.”

Un projet suivi depuis 7 ans

En 2014, la Ville de Marseillan innovait en installant ces abris pour poissons, depuis de nombreuses études ont été menées pour démontrer l’interêt des BioHut dans la préservation de la biodiversité.
Depuis de nombreuses communes portuaires ont rejoint le mouvement avec le soutien de la région, du département et de l’agence de l’Eau.

Inscrit dans un projet global, un suivi bi-annuel effectué au port par des plongeurs et scientifiques d’Ecocean permet le suivi des données sur la diversité des espèces et la pertinence des installations.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.