Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

MARSEILLAN - REUNION PUBLIQUE DU CONSEILLER GENERAL par Henri GEOFFROY

  Normal 0 21 false false false FR JA X-NONE REUNION PUBLIQUE DU CONSEILLER…

  Normal 0 21 false false false FR JA X-NONE

REUNION PUBLIQUE DU CONSEILLER GENERAL A MARSEILLAN

Comme chaque année, le Conseiller Général Sébastien FREY expose son bilan dans les quatre communes du Canton.

C’est Marseillan qui attaque la série avec la présence du Maire Yves MICHEL., de Marie-Christine Fabre de Roussac, suppléante de Sébastien Frey et de Christian THERON, Vice-Président de Hérault transport.

Sébastien Frey salue aussi la présence des membres du Conseil Municipal et aussi la représentante du Conseil Municipal des Jeunes.

Un nombreux public est venu écouter et poser des questions.

Le Conseiller Général exprime d’emblée le rôle de sa mission qui est d’être au service des communes et des concitoyens. Il tient particulièrement à ces réunions qui font état des actions engagées.

Sa méthode est simple : avoir toujours  une approche pragmatique pour avoir des résultats tangibles.

Il se déclare un « facilitateur » au service de tous, du Maire, des citoyens, des entreprises.

D’ailleurs, il rappelle qu’il tient une permanence hebdomadaire, le vendredi matin, tout à tour  dans chaque commune. Il insiste sur la première marque de  respect qui est « l’écoute du prochain »

Il énumère ensuite les grands projets. L’emploi étant la priorité des priorités. Le canton a la chance de bénéficier d’une économie touristique aussi, il demande au Département  toujours plus de moyens pour la création d’emploi.

Le Département a financé de grands travaux comme la protection des plages et la reconstitution du cordon dunaire. L’aménagement des voies douces et bien d’autres réalisations comme le Centre « Ville », l’aire de lavage viticole. Il a soutenu l’agriculture et la conchyliculture, qui participent largement au développement économique.

Sébastien Frey est partisan d’une synergie entre le littoral et l’arrière-pays.

Il a défendu l’aéroport de Béziers-Cap d’Agde qui ne fait pas l’unanimité au sein du Conseil Général mais qui est quand même entré dans la gestion.

Le giratoire, c’est une idée qu’il eut, voilà 5 ans mais repoussée et enfin réalisée !

La sécurité des biens et des personnes lui tient particulièrement à cœur notamment la télé-alarme pour nos anciens. 100 personnes en bénéficient sur Marseillan.

La sécurité routière fait l’objet d’une grande attention du département qui finance des aménagements nécessaires pour sauver des vies (aides aux pompiers et aux centres de secours)

En matière de délinquance qui ne connait pas de frontières entre les compétences, régionale ou départementale, il s’est battu pour la vidéo protection.

Le Conseiller Général enchaîne sur l’Education et déclare que le rôle éducatif incombe aux parents et non à la collectivité qui assure déjà l’apprentissage et la transmission du savoir.

Le Collège de Marseillan a bénéficié d’une subvention de 50 000€ pour la rénovation et un soutien financier pour quelques projets éducatifs. Une nouvelle unité culinaire a vu le jour et avec l’aide du Maire Yves Michel,  des postes informatiques ont été installés dans les écoles.

Le Collège doit pouvoir s’ouvrir sur le monde de l’entreprise déclare-t-il.

Il en vient au troisième volet : la solidarité.

Si la première priorité est l’emploi, nos anciens ont un droit fondamental : la solidarité.

Il est pour le maintien à domicile le plus longtemps possible et déclare que le Conseil Général a la capacité pour améliorer l’habitat des personnes handicapées.

Des aides peuvent être accordées aux mamans en proie à des difficultés après un divorce.

Et il en vient tout naturellement à l’importance de l’aide sociale qui représente 50% du budget !

Il faudra bien un jour ouvrir une discussion et lever le voile sur ce sujet tabou. Face à une telle consommation, il souhaite repenser le volume et l’usage des aides. Les deniers publics doivent avant tout servir à aider tout bénéficiaire à la recherche d’emploi.

Il estime qu’un bénéficiaire qui touche des aides publiques doit une contrepartie à la société sous forme de travaux de quelques heures et il n’en manque pas. Ce n’est pas pour lui faire injure mais au contraire, il pourra en retirer de la fierté.

On va vous aider mais rendez à la société l’aide qui vous a été accordée par du travail.

Il est encore temps d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

Pour finir, Sébastien Frey signale que chaque Conseiller Général a une enveloppe financière.

Il l’a répartie au prorata de la population sans tenir compte de l’étiquette politique.

Voilà un point d’honneur signe d’un esprit Républicain.

Henri GEOFFROY


1- Le Conseiller Général énumère son bilan

MARSEILLAN REUNION PUBLIQUE DU CONSEILLER GENERAL4.Sebastien1

2- Le Maire de Marseillan, à l’instar du Conseiller Général, est aussi à l’écoute de ses administrés

MARSEILLAN REUNION PUBLIQUE DU CONSEILLER GENERAL1.SAM 0183

3- Sébastien Frey avec des militants

MARSEILLAN REUNION PUBLIQUE DU CONSEILLER GENERAL3.SAM 0185

4- Un groupe d’agathois

MARSEILLAN REUNION PUBLIQUE DU CONSEILLER GENERAL2.SAM 0184

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.