Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

MARSEILLAN - URGENCE : Dire non, avant le 17 janvier 2014 au projet du maire sur la Baraquette,

En piece jointe le dossier de l'enquête publique en cours sur le projet privé, soutenu par le maire sur le terrain de la Baraquette et le le point de vue de la nouvelle association ” Marseillan j'en pince ” de l'ensemble de la gauche unitaire.  URGENCE : dire non, avant le 17 janvier 2014 au projet du […]

En piece jointe le dossier de l'enquête publique en cours sur le projet privé, soutenu par le maire sur le terrain de la Baraquette et le le point de vue de la nouvelle association ” Marseillan j'en pince ” de l'ensemble de la gauche unitaire. 

URGENCE : dire non, avant le 17 janvier 2014 au projet du maire sur la Baraquette,

                        Enquête publique en cours en mairie,

L’enquête publique a pour objet, de modifier, dans le POS actuel, le classement du secteur de la Baraquette, pour y créer sur 6 ha, un centre touristique « haut de gamme » sur le plus bel espace encore urbanisable surplombant l’étang de Thau.

Le projet du maire prévoit la construction de 285 unités d’hébergement touristiques réparties comme suit :

         30 chambres d’hôtel

         175 appartements en locatif de tourisme

         80 villas à vocation de tourisme

         20 commerces environ

Les constructions auront une hauteur de R+2 sur environ un tiers de l’espace du projet et R+1 partout ailleurs.

Au total, l’ensemble aura une capacité d’accueil de 600 à 800 lits, soit 24 000 m2 de surface de plancher.    

Ce projet cible une nouvelle catégorie de touristes, à forte proportion étrangère, disposant d’un pouvoir d’achat élevé.

Offrir à un investisseur privé un tel espace remarquable pour une opération immobilière de standing, dont le promoteur va capter les bénéfices pour amortir ses investissements, est scandaleux.

Aucun équipement public ne sera réalisé sur la Baraquette, ni aucun logement locatif social.

Quel est l’intérêt d’un tel projet pour les marseillanais ?

            Il y a lieu de s’opposer à ce projet car :

         il faut réserver cet espace à proximité du centre-ville, aux logements pour les marseillanais, avec notamment un seuil de 30% de logements locatifs sociaux.

         L’infrastructure touristique est implantée à Marseillan-plage ; il y a déjà suffisamment de logements faiblement occupés à Marseillan.

         Ce type d’infrastructure, ouvert pendant une période limitée, crée majoritairement des emplois à durée déterminée.

         Un projet de standing créera une pression sur le coût de l’immobilier.

         Les commerces créés apporteront une concurrence sérieuse à ceux existant en centre ville.

         La densification des véhicules, ne sera pas absorbée par les parkings créés.

L’enquête publique pour modifier le POS et rendre ainsi possible le projet d’Yves Michel sur la Baraquette, est en cours à la mairie de Marseillan. L’enquête publique sera close le vendredi 17 janvier à 17h.

Venez nombreux consigner votre opposition au projet.

Notamment :

         demander d’inclure le secteur de la Baraquette (classé INA) dans le périmètre d’intervention de l’Etablissement Public Foncier Régional, pour permettre d’y construire des logements locatifs sociaux.

         Demander à prolonger l’enquête publique car, « le volet maritime » du SCOT n’est pas encore approuvé. Or, il est le seul de nature à introduire des contraintes sanitaires spécifiques, au maintien et au développement prioritaire des activités conchylicoles sur l’étang de Thau.

                  Ce projet pourrait être en contradiction avec « le volet maritime » à venir.


Cliquez sur le document  pour l'agrandir en plein écran

 

 

 


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.