Marseillan, Villeneuve-lès-Maguelone, Valras : noyades en série sur les plages de l'Hérault

15 mises en sécurité et malheureusement 3 noyades. Ce 21 juin, est une journée noire pour le littoral héraultais. Le vent violent est sans doute l'une des causes de ce triste bilan.

Triste journée pour les sapeurs-pompiers du SDIS qui interviennent pour le sauvetage en front de mer. Ce 21 juin, ils ont eu en effet, à réaliser une quinzaine de mises en sécurité mais également à constater 3 décès par noyade. Le vent violent est sans doute l’une des causes de ce triste bilan.

8 aquastress

Le SDIS de l’Hérault a été très sollicité ce lundi, notamment sur le front de mer où plusieurs débuts de noyades ont été constatés sur le littoral entre Valras et Villeneuve-lès-Maguelone. Ils sont intervenus avec les sauveteurs des postes de secours et les spécialistes du secours aquatiques. L’ensemble de ces secours a réalisé ce jour près d’une quinzaine de mises en sécurité et traité 8 aquastress. Malheureusement, trois personnes sont décédées. 

3 nageurs sont décédés

La première victime est un homme de 40 ans qui malgré les secours est décédé d’un début de noyade au lieu-dit du poste de secours Marseillan-Plage.

Un autre homme de 44 ans s’est lui noyé à la plage de la Cathédrale sur la commune de Villeneuve-lès-Maguelone.

Un troisième décès par noyade a été constaté plage des Tellines à Valras-Plage, il s’agit également d’un homme, âgé de 68 ans.

Il faut respecter les flammes rouges

La Mer Méditerranée peut tuer. Surtout lorsque l’imprudence s’ajoute aux vents violents observés aujourd’hui. Les flammes rouges avaient pourtant été hissées. Les sapeurs-pompiers et forces de secours rappellent que la plus grande vigilance doit être respectée. Les flammes rouges indiquent en effet, les zones strictement interdites à la baignade, des zones où une forte houle est constatée, et où le danger est prégnant même pour des nageurs expérimentés. Il faut respecter les flammes rouges.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Même sans vent les lames de fond sont dangereuses, les moustiques tigres aussi. Ne peut-on pas les irradier ? Le chikoungounia fait très mal.

  2. Bonjour,
    A la plage du camping Paradis de Marseillan “surveillée” mais faut il encore le savoir… Parce que aucun surveillant sur la plage et surtout pas de drapeau !!! Juste les hauts parleurs pour dire qu’ils ferment….

  3. Surveillée ou pas avec un mer compliquée comme ces jours si on se baigne pas. C’est quand même pas la faute des secours si l’inconscience de cette personne fait qu’elle s’est noyée ?

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.