Monétisation vidéo : Pepsia (Montpellier) lève 3 M€

Pepsia, solution clé en main qui permet aux médias digitaux d’intégrer des vidéos monétisées sur leurs pages, boucle sa première levée de fonds auprès du fonds Irdi Soridec. Seulement un an après son lancement, la pépite de l’adtech connaît une croissance exponentielle. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 million d’euros en 2018 sur neuf mois d’activité.

La percée de Pepsia s’inscrit dans un contexte de montée des adblockers (bloqueurs de publicité). La publicité est de plus en plus décriée par les internautes, mais reste pourtant indispensable à la survie des sites éditoriaux gratuits qui font l’attractivité du web. La progression du chiffre d’affaires de la jeune start-up valide ainsi l’intérêt pour son player contextuel dans un écosystème en pleine mutation. Ce player offre une solution qui conjugue une publicité et un contenu vidéo thématique, complémentaire à l’article, et susceptible d’intéresser les lecteurs. Riche de plus de 5.000 vidéos éditoriales réparties en 119 thématiques et réalisées par des journalistes, le player est capable de sélectionner la vidéo qui sera la plus susceptible de plaire à l’internaute, en fonction de l’article qu’il lit.

3 M€ pour lancer sa solution en Europe

Grâce à ce premier financement auprès de l’Irdi Soridec, la start-up veut franchir un cap et conquérir l’Europe. Forte de son rapide développement en France, elle veut profiter d’un marché particulièrement réceptif à son innovation pour exporter sa technologie en Allemagne, en Italie et en Espagne et ainsi faire rayonner la French Tech dans un secteur majoritairement dominé par des géants américains. Pour se faire, Pepsia envisage de doubler ses effectifs (14 salariés) d’ici fin 2019.

David NICOLAS – CEO de Pepsia : « Alors que l’engouement des annonceurs pour la publicité vidéo ne se dément pas, l’inventaire reste pourtant ultra concentré, et limité à Youtube, Facebook et quelques gros groupes de presse. En cause, des coûts de production élevés, des solutions techniques complexes, et des annonceurs inaccessibles aux acteurs isolés. Avec Pepsia, nous avons trouvé comment rendre la publicité instream accessible à tous, pour le plus grand intérêt des annonceurs, des publishers et des lecteurs ».

Julien Sainte-Catherine, directeur de participations chez Irdi Soridec Gestion : « Pepsia va permettre de démocratiser l’accès à des outils de monétisation de haut niveau à tous les sites éditeurs « middle market » qui n’avaient pas les moyens jusqu’à présent de déployer de telles solutions vidéo. Nous avons été impressionnés par la rapidité d’exécution de l’équipe et sommes heureux d’accompagner cette dynamique à travers un déploiement européen et un renforcement de l’offre technologique».

Lancé en mars 2018 par David NICOLAS, Valentin DAVID et Matthieu TERNON, le player contextuel Pepsia permet aux éditeurs de sites d’intégrer en quelques clics des vidéos monétisées sur leurs pages. Ils génèrent ainsi des revenus publicitaires élevés tout en complétant intelligemment leur ligne éditoriale. Présente en France et en Allemagne, la solution Pepsia est utilisée par plus de 200 sites web et média, et génère près de 100 millions de vidéos éditoriales vues chaque mois. http://pepsia.com/

IRDI SORIDEC : Basée à Toulouse, Montpellier et Bordeaux, Irdi Soridec Gestion investit depuis plus de 35 ans dans des sociétés implantées dans le sud-ouest de la France à tous les stades de développement (capital-risque et capital transmission). Elle gère plus de 300 M€ via plusieurs fonds, dont le fonds Aelis et Inn’vest PME Occitanie Est, à travers lesquels elle a investi dans Pepsia. Pour plus d’informations : https://www.irdisoridec.fr/

Les conseils de Pepsia :
Cabinet Simon & Associés : Cyrille Granier et Eric Laugier – https://www.simonassocies.com/
WeSprint : Arnaud Laurent et Philippe Marty – https://www.wesprint.com/

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.