Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Montpellier : 21e édition des Boutographies, une histoire d’identité, du 19 au 30 mai 2021

Une soixantaine de jeunes photographes européens expose aux Boutographies 2021 au Pavillon Populaire de Montpellier et dans la métropole du 19 au 30 mai.

Il devrait être question de l’identité culturelle, de l’identité sexuelle, de la parentalité et du deuil à l’occasion de cette nouvelle édition des Boutographies – festival de la nouvelle photographie européenne – qui se tiendra au Pavillon Populaire de Montpellier et dans la métropole montpelliéraine du 19 au 30 mai 2021.

Une sélection officielle diversifiée

Alors qu’elles devaient initialement se tenir à compter du 8 mai, les Boutographies – organisées par l’association Grain d’Image – se dérouleront à partir du 19 mai, date de réouverture des lieux culturels. Le Pavillon Populaire accueillera les clichés de 13 photographes ou collectifs, pour la sélection officielle : Agata Wieczorek, Antoine Lecharny, Celia Ovejero Gómez, le Collectif VOST, Doro Zinn, Fernando Marante, Jagoda Wisniewska, Julie Joubert, Lucia Peluffo, Marc Ávila, Marco Marzocchi, Marianne & Katarzyna Wasowska et Natalia Kepesz. 40 séries photographiques en projection compléteront cette sélection.

affiche boutographies 2021

Parmi la programmation relative à l’identité culturelle, Christian Maccotta, directeur artistique, relève notamment « deux séries sur l’immigration des Européens en Amérique du Sud aux XIXe et XXe siècles, et une troisième sur les mouvements de population entre Allemagne et Pologne après-guerre. Le complexe travail d’émancipation, lorsqu’il s’agit de ne renier ni les provenances ni les traditions, est lui observé chez de jeunes Allemands issus de l’immigration ».

Le directeur artistique des Boutographies annonce également dans cette édition « des tentatives [artistiques, ndlr] d’échapper à la détermination de genre », et « une mise en cause sans ménagement des représentations souvent univoques de la maternité ». La fonction du père devrait figurer au cœur de plusieurs séries, « principalement sous l’angle de la relation père/fille », selon lui. Le deuil, sujet difficile, « ses rites en évolution et ses difficultés sont également présents dans les préoccupations de plusieurs jeunes photographes ».

Dans une thématique moins intimiste, l’espace extérieur sera évoqué via l’étude du devenir des territoires périphériques de la ville et des paysages, perceptible dans 3 propositions, en exposition ou en projection. Plusieurs séries aborderont aussi la représentation par la photographie, et notamment le rapport entre celle-ci et son référent.

Dans la salle principale du Pavillon Populaire, la question des déplacements de repères sera évoquée par le collectif VOST via l’installation Proxima B, proposant une vision des métamorphoses et des altérations de l’époque, explique Christian Maccotta. Toujours au Pavillon Populaire, un focus sera également effectué sur l’école de photo ETPA, au travers des clichés de Naoual Peleau.

L’exposition des 20 ans à Saint-Ravy

Enfin, une exposition rétrospective célébrant les vingt ans du festival se tiendra à l’Espace Saint-Ravy, montrant quelques-unes des grandes séries photographiques exposées au cours de ces années par le festival. En vingt années d’expositions, plus de 474 photographes et 34 pays ont été présentés et représentés aux Boutographies. On pourra notamment revoir à Saint-Ravy les œuvres de Corinne Mariaud, Christian Lutz, Lara Gasparotto, Bernard Demenge, Gianluca Abblasio et Luca Zanier.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.