Montpellier aura son Tiers-Lieux* en 2018

DOSSIER - Au niveau national, le secteur des ICC – Industries Culturelles et Créatives – représente 1,3 million d’emplois et génère 84 milliards d’euros de revenus par an. La Métropole de Montpellier est l’une des places fortes des entreprises créatives. Avec la structure illusion & macadam, elle lance le projet d'un Tiers-Lieux sur le site de l'ex EAI. Dossier paru dans notre édition HJE Print n°3162 du jeudi 3 août 2017.

Au niveau national, le secteur des ICC – Industries Culturelles et Créatives – représente 1,3 million d’emplois. Les ICC génèrent 84 milliards d’euros de revenus par an. La Métropole de Montpellier est l’une des places fortes des entreprises créatives. Des majors de la création digitale, du jeu vidéo et de l’animation 3D y exercent leurs talents. 2e territoire français du secteur des jeux vidéo et de la création numérique, la Métropole porte le projet de la Cité Créative. Ce futur pôle métropolitain des ICC est prévu sur le site de l’EAI. Le Tiers-Lieux sera le premier projet à prendre corps au sein de la Cité Créative. Ceci, dans un esprit de friche urbaine, entre structures pérennes et architecture. Les clés sont confiées à la structure associative illusion & macadam.

* Une orthographe particulière… Attention, « Tiers-Lieux », marque collective, s’écrit avec un T et un L majuscules et un X à la fin de « Lieux », au singulier comme au pluriel.

Le projet d’illusion & macadam

Ephémère, dans un contexte de transition pour la filière, la mise en place de ce Tiers-Lieux va accompagner le changement d’usage du site. Il entend favoriser l’apparition de nouveaux modèles. Il prendra place d’ici 2018 en plein cœur de la Cité Créative. A l’origine du projet, illusion & macadam, l’accélérateur montpelliérain de projets créatifs et culturels ? C’est un groupement d’entreprises dont la mission est d’accompagner la structuration et le développement de la filière artistique et culturelle.

En quinze ans, la coopérative s’est fortement développée. Elle propose aujourd’hui, à Montpellier et Toulouse, un ensemble complet de services et d’outils. Ceux-ci vont de la formation professionnelle et de la production à la diffusion de la danse et des arts numériques. La coopérative réunit 35 salariés et 48 sociétaires qui contribuent à son développement et à la dynamique coopérative.

Tiers Lieux Montpellier illusion macadam copie
© Vincent Carmet / Atelier End

Un espace économique, social et culturel

«Pendant onze ans et demi, illusion & macadam propose de réunir avec ce Tiers-Lieux, sur 4 000 m2, 200 professionnels travaillant tous les jours sur le site…» a précisé Sébastien Paule, gérant d’illusion & macadam (lire l’interview). Les Tiers-Lieux sont des espaces de rencontres socio-culturels. Le Tiers-Lieux montpelliérain aura pour but de fédérer les indépendants et les petites entreprises, et de trouver des manières intelligentes de se regrouper et de travailler ensemble. Particularité de ce lieu, La boîte (voir schéma ci-après) permettra d’occuper, pendant dix ans, un espace appelé à moyen terme à une autre fonctionnalité.

Le projet inclut donc un caractère éphémère, qui se retrouve dans son architecture ouverte et créative. Résolument tourné vers l’avenir, le Tiers-Lieux entend s’ouvrir à tous ceux – professionnels ou citoyens – qui veulent vivre et entreprendre autrement. Ce type de lieu veut répondre à de nouveaux usages et invente de nouveaux rapports au travail, à l’économie, à la ville. Plus qu’un hôtel d’entreprises, le Tiers-Lieux est ici pensé comme un véritable panel de services, réunissant tout ce dont les usagers ont besoin pour travailler et se développer, et pour vivre autrement.

Un Tiers-Lieux pour qui ?

• Un travailleur autonome qui cherche un lieu inspirant où créer du lien,
• indépendants dans les arts graphiques, le design, la communication et l’architecture,
• entrepreneurs culturels en phase de conception de leur(s) projet(s),
• travailleurs nomades,
• petites entreprises de production culturelle et créative dans le spectacle et l’audiovisuel,
• start-up dans le secteur de la création numérique en phase de démarrage,
• jeune entreprise de la création souhaitant franchir un nouveau cap,
• entreprise senior qui souhaite appartenir à un lieu ayant une forte identité,
• les acteurs de la production événementielle,
• les réseaux professionnels, syndicats et autres groupements
• une institution qui souhaite délocaliser ses services pour se rapprocher des acteurs innovants,
• des organismes de formation professionnelle,
• une entreprise ou une association qui veut s’investir dans le projet Tiers-Lieux et devenir un partenaire privilégié,
• les citoyens du quartier et de la ville.

Tiers
© Vincent Carmet / Atelier End

 

Un Tiers-Lieux pourquoi faire ?

• Louer un bureau,
• Louer un espace partagé
• Privatiser des espaces pour des événements
• Se former et accélérer ses projets via les services d’accompagnement
• Se restaurer dans le café-bar-restaurant
• Souffler un peu en assistant à une programmation culturelle innovante et inspirante
• Partager des instants avec les habitants du quartier via des activités pédagogiques, culturelles et sportives
• Développer son réseau via des rencontres professionnelles.

 

Une halle mécanique transformée en architecture éphémère

Renata Aviani, Christophe Goutes et Adrien Revel, architectes et scénographes, ont imaginé un principe de construction évolutif et modulable. Dans les Tiers-Lieux, le travail doit en effet se confondre avec les autres aspects de la vie. Ce nouvel espace situé en plein coeur de Montpellier, dans le quartier Lepic-EAI (l’ancienne caserne), se construit ainsi dans un cadre patrimonial et architectural inédit.

C’est dans les anciennes halles de réparation de matériel que seront installés tous les « acteurs du changement ». Ils bénéficieront d’un cadre spacieux, audacieux et au calme, à proximité d’un parc de 20 hectares (le parc Montcalm), durant plus de dix ans. Le projet s’organise autour d’un grand volume sous charpente métallique qui sera le cœur du lieu (voir schéma ci-dessus). Traitée comme un véritable espace public couvert, la grande halle abritera des modules de travail et de rencontres qui participeront à concevoir une nouvelle manière de travailler. Autour de cette halle s’articuleront les différents services mutualisés et les dessertes vers les bureaux. À l’architecture métallique de l’ancien garage de l’EAI viendront s’ajouter les nouveaux modules, conçus principalement en bois, qui apporteront un aspect chaleureux et contemporain.

Le Tiers-Lieux montpelliérain proposera également un dispositif d’incubation en trois phases (préincubation, incubation, accélération) orchestré par illusion & macadam, Créatis et Sophomores, l’accélérateur d’entreprises culturelles d’illusion & macadam. On y trouvera des services d’accompagnement pour les entrepreneurs : des services administratifs, des bureaux de production, un centre de formation, des rendez-vous professionnels, une plateforme de production de projets, du conseil en crowdfunding, des espaces événementiels privatisables…

Pour en savoir plus sur le projet Tiers-Lieux #ICC

• Pour intégrer la communauté des acteurs du changement et des Industries Culturelles et Créatives (ICC), contactez Anne-Charlotte Eriau par courriel à : aceriau@illusion-macadam.fr
• Illusion & macadam publie une newsletter sur le Tiers-Lieux. Inscription sur http://www.illusion-macadam.coop/cooperative/tiers-lieu

Les parties prenantes du projet

• illusion & macadam : coopérative d’accompagnement du secteur culturel.
• Sos-Scintillo : mobilité des entrepreneurs via un réseau national de Tiers-Lieux et incubateur de projets d’entreprises culturelles via la marque Créatis. Scintillo déploiera sur le site son expertise et ses outils pour stimuler l’entrepreneuriat culturel avec notamment l’incubateur Créatis, premier incubateur culturel développé en France.
• KissKissBankBank : acteur européen du financement participatif. La plateforme de crowdfunding est partenaire d’illusion & macadam depuis 2013.
• Arithméthique : cabinet comptable dédié au secteur culturel et coopératif.
• SMart : plateforme de production de projets (hébergement d’activité). SMart et ses services mutualisés répondent aux mutations du monde du travail. Elle accompagnera les porteurs de projets et les indépendants en leur permettant de concilier protection sociale et démarche entrepreneuriale.
• La Petite : promotion de l’égalité hommes/femmes dans le secteur de la culture.
• Push Start : services et ressources pour les entrepreneurs dans le secteur des jeux vidéo.
La Métropole de Montpellier : Le Tiers-lieu appartiendra à la Cité Créative. Il tissera des partenariats avec les autres occupants du cluster : le campus de l’Esma, le Cocon et les solutions d’implantation pour les entreprises.

 

A lire aussi dans ce dossier


sebastien Paule illusion macadam photo L Jepennin

cite creative montpellier

Le mixeur saint etienne

cite creative
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.