MONTPELLIER : Captain Sam, la startup qui refuse de choisir entre boire ou conduire.

Vous retrouvez dans cette rubrique économique locale «  LE COIN DE L’ ECO - L'ECHO…

LE COIN DE L ECO Vous retrouvez dans cette rubrique économique locale «  LE COIN DE L’ ECO – L'ECHO DU COIN » les dernières infos marquantes des évènements économiques et industriels de notre région sous forme de brèves, de revue de presse de l'actualité en direct ou encore de l'actualité sociale de nos entreprises.

Cette chronique économique vous dévoile les coulisses de ces entreprises innovantes dans notre région.


Aujourd'hui : CAPTAIN SAM

A l’occasion des fêtes de fin d’année une idée nouvelle vient de voir le jour dans notre département : Captain Sam, la startup qui raccompagne les automobilistes avec LEUR VOITURE en fin de soirée.

Captain Sam propose en effet désormais ses services dans l’agglomération Montpelliéraine après avoir passé le cap des 400 clients et des 800 courses ! 

Captain Sam prépare les retours du Nouvel An.

Captain Sam, la startup qui raccompagne les automobilistes avec LEUR VOITURE en fin de soirée, propose désormais ses services dans l’agglomération Montpelliéraine.

Selon le Baromètre de la conduite responsable 2016 réalisé par IPSOS pour la Fondation VINCI Autoroutes, 16 % des conducteurs français s’autorisent à prendre le volant en étant au-dessus de la limite d’alcool autorisée.

Une pratique vraisemblablement accrue lors des fêtes puisque 9 Français sur 10 consomment de l’alcool le soir du Nouvel An  et 48,3% des Français seront concernés par la question des risques de la conduite, pour eux-mêmes ou pour leurs invités ce soir-là, selon une enquête de la Prévention Routière. Cette année, comme chaque année, les Français vont donc ressentir un réel besoin pour un service de raccompagnement.

L'avantage de Captain Sam par rapport au taxi est évident pour ses utilisateurs: « Ma voiture est disponible directement pour moi le matin ! », raconte Elodie, 29 ans, utilisatrice régulière du service. L’ampleur de la demande pour le service Captain Sam pendant le Nouvel An est telle que certains clients réguliers ont commencé à réserver leur retour dès le mois d’octobre.

Mais pas d’inquiétude, a n de proposer des retours à un maximum de personnes, la startup a lancé une grande campagne de recrutement de chauffeurs – pilotes comme elle les appelle. « L’année dernière le Nouvel An a permis à un grand nombre de personnes de tester le service, ce qui a eu pour effet d’augmenter la demande par la suite. Donc nous recrutons massivement en ce moment ! », explique Morgane Renault.

Pourquoi Captain Sam ?

En France, 74% des habitants des agglomérations hors Paris se déplacent en voiture tous les jours. « Au quotidien, la voiture facilite la vie des français car les réseaux de transport en commun sont très restreints dès que l’on sort des centres-villes », raconte Morgane Renault. « Le seul moment où notre voiture est un obstacle c’est en n de soirée, lorsqu’on a un peu trop bu ou qu’on est trop fatigué pour conduire. », poursuit-elle. En effet, les solutions existantes sont limitées et contraignantes. Les automobilistes de sortie peuvent prendre un taxi et revenir chercher leur voiture le lendemain, dormir sur place, ou pire, reprendre le volant malgré les risques.

L’objectif de Captain Sam est donc de permettre à tous ces automobilistes de reprendre leur liberté en leur proposant d’être raccompagnés avec leur voiture jusqu’à chez eux. Après une implantation réussie à Caen, la startup a choisi l’agglomération de Montpellier pour poursuivre son développement.


Comment commander un pilote Captain Sam ?

La fondatrice de Captain Sam a voulu proposer une réservation adaptée au client. Au moment de rentrer, le client arrivé en voiture, peut donc commander un pilote en ligne (www.captain-sam.fr) en payant par carte bancaire via une plateforme sécurisée ou par téléphone au 06 20 19 14 25, et très bientôt via son application mobile. Le chauffeur Captain Sam arrive en moins de 15 minutes (pour un départ du centre ville).

Captain Sam propose un tarif à 1,30€ la minute, connu dès la commande. Le service est aujourd’hui disponible du jeudi soir au dimanche matin, ainsi que les veilles de jour férié.

Les clients Captain Sam s’épargnent le tracas des frais d’approche et tarifs élevés des taxis, surtout lorsqu’il faut le prendre à l’aller et au retour.

Retour sur l’histoire de Captain Sam

En décembre 2015, la société Captain Sam s’est lancée avec une promesse simple et citoyenne : associer confort, praticité et sécurité pour créer le premier service de transport permettant aux particuliers d’être raccompagnés avec leur propre voiture après une soirée. Avec plus de 400 clients et 800 courses effectuées, Captain Sam se prépare maintenant pour les fêtes de n d’année, période particulièrement chargée pour la startup.

Inspirée par un voyage en Colombie où le service existe, Morgane Renault, la fondatrice, a souhaité participer à une cause sociétale, en construisant une offre de transport alternative et innovante à destination des particuliers et des événements. Vous pouvez désormais vous rendre en soirée en voiture et pro ter pleinement sans vous soucier du retour. A l’instar du capitaine de soirée, le chauffeur Captain Sam devient le garant d’une soirée réussie.

Un enjeu important quand on sait que les conducteurs ayant consommé de l’alcool ont 8,5 fois plus de risques que les autres d’être responsables d’un accident mortel. Au-delà des risques liés à l’alcool au volant, nous oublions souvent que 30% des accidents mortels sur autoroute sont dus à la fatigue en conduisant.

Captain Sam, la startup qui refuse de choisir entre boire ou conduire.

Site internet : www.captain-sam.fr Facebook : www.facebook.com/captainsam.fr

Twitter : www.twitter.com/ CaptainSamfr

LinkedIn : https://www.linkedin. com/company/captain-sam

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.