Montpellier : deux trésors nationaux rejoignent les collections du musée Fabre

C'est en présence de Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre de la Culture, que Michaël DELAFOSSE, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de Montpellier et Michel Hilaire, Conservateur général du patrimoine, Directeur du musée Fabre, ont eu l'honneur de présenter deux chefs-d'œuvre de l'artiste Jean-Honoré Fragonard classés "Trésor national" : Le Jeu de la palette et La Bascule (vers 1760-1765, huile sur toile, 75 x 99 cm pour chacune des toiles).

L’acquisition exceptionnelle de ces œuvres par le Musée Fabre a été rendue possible grâce à des financements provenant du Louvre, d’une aide directe de l’Etat via le concours du Fonds du patrimoine et d’un apport en mécénat d’entreprise de la société Webhelp. Pour le musée Fabre, le dépôt de ces deux toiles est un évènement exceptionnel. Si la collection de peinture du XVIII e siècle est un des piliers du parcours des collections, la figure de Fragonard, très connue et appréciée du grand public, en restait jusqu’à présent absente. Le thème du voyage des artistes en Italie, et notamment des pensionnaires de l’Académie de France à Rome, est un véritable fil rouge du parcours des collections et permet, à travers des figures telles que Nicolas Poussin, Jacques Louis David, François-Xavier Fabre, Alexandre Cabanel et bien d’autres, d’observer au fil des siècles la fascination des peintres pour la péninsule. Le Jeu de la palette et La Bascule de Fragonard s’intègreront naturellement et remarquablement à ce parcours, en apportant une lecture singulière et poétique de la découverte par un jeune peintre du charme inoubliable des jardins italiens.

Un événement heureux

Je remercie le ministère de la Culture, le musée du Louvre et les mécènes pour cette acquisition inédite. Accueillir ces deux chefs-d’oeuvre à Montpellier, au sein du plus ancien lieu culturel de la ville, est une reconnaissance inestimable. Cet événement vient saluer le travail remarquable réalisé par le musée Fabre, sa politique d’acquisition comparable à nulle autre, sa politique publique innovante qui vise à rendre la culture accessible à tous. Ces derniers mois, malgré la crise sanitaire et les fermetures successives, les équipes du musée ont dépensé une énergie folle pour le faire vivre, le réinventer. L’arrivée de ces deux oeuvres de Fragonard au sein des collections du musée est un véritable présent, à l’heure où le public retrouve petit à petit le chemin des lieux culturels. Elle témoigne aussi de la volonté de l’Etat de partager son patrimoine à l’ensemble du territoire français. Cette arrivée est un événement heureux pour le musée, pour la Culture, pour Montpellier.Michaël Delafosse, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de Montpellier

Jean Honoré Fragonard

Jean Honoré Fragonard est un des peintres les plus importants et les plus célèbres du XVIII e siècle. Artiste prolifique et virtuose, il met son pinceau au service de tous les genres picturaux : peintures mythologiques ou religieuses, scènes galantes et libertines ou encore paysages. Ces deux toiles totalement inédites et réapparues en mai 2017 gardent le souvenir du premier séjour de l’artiste en Italie et constituent un témoignage éclatant de son goût pour la nature et les jardins. On ignore dans quel contexte furent peintes ces deux compositions, sans doute au lendemain du séjour romain. De retour à Paris, Fragonard connaît un grand succès sur la scène artistique, grâce à la présentation au Salon de son morceau de réception Corésus et Callirhoé . Dès lors, sa production se partage entre les commandes prestigieuses de l’administration royale et celles de collectionneurs privés.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.