Montpellier : extinction totale de l’éclairage public sur certains axes de la métropole à partir du lundi 25 avril

Cette mesure intervient après une expérimentation de 6 mois, lancée le 25 octobre 2021.

Durant cette 1re phase d’expérimentation et dans le cadre du Plan Lumière, la Métropole de Montpellier a testé l’extinction nocturne partielle (entre 23h et 5h) de 5 axes routiers du territoire : avenue de Grammont, avenue Pierre Mendès-France, avenue Vincent Auriol, avenue Pablo Neruda / Liberté / Echangeur SPAAK et avenue de la Recambale. Situés dans la continuité de ces voies de circulation, le boulevard Philippe Lamour (Castelnau-le-lez), la RD65E1 (Castelnau-le-Lez) et la RD65 (Clapiers et Montferrier- Sur-Lez) étaient également concernés.

Un bilan très positif

La Métropole de Montpellier a tiré un bilan positif de cette 1re phase d’expérimentation. Ses équipes ont constaté que l’extinction partielle nocturne permettait une diminution de la pollution lumineuse, des économies d’énergie et une meilleure préservation de la biodiversité et de la santé humaine. Elles ont également remarqué que ces aménagements encouragent la réduction de la vitesse, particulièrement au niveau de l’avenue Pablo Neruda, et qu’ils n’entraînent pas de hausse de l’accidentalité.

Lancement de la 2e phase

En raison de ce 1er bilan positif, la Métropole a choisi de démarrer la 2e phase de l’expérimentation à partir de ce lundi. Appliquée sur les mêmes axes routiers, elle prendra la forme d’une extinction de l’éclairage public tout au long de la nuit. Cette étape durera 6 mois minimum et permettra une économie estimée à 396 000 KWh par an, soit 47 500 € économisés/an pour le contribuable.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.