Montpellier : La PME familiale “La Brigade de Véro” met les petits plats dans les grands

La “start-up” et sa formule “box” de repas “light”, connaît une “success story” dont elle investit les fruits dans un nouvel atelier culinaire à Montpellier.

Arthur, Véro et Romain © La Brigade de Véro

Au départ, il y a une passion pour la cuisine. A l’approche de la soixantaine, Véronique Capon se lance dans un CAP. Le diplôme en poche, elle se met à concocter des petits plats légers pour faire un régime avec son mari Philippe. Succès sur leurs silhouettes et auprès de leurs amis. Autour d’elle, on ne tarde pas à solliciter ses nouveaux talents. Qu’à cela ne tienne ! Une aventure entrepreneuriale va naître en 2017 : ça sera La Brigade de Véro, bientôt rejointe par le fils Arthur. Aujourd’hui, la PME a fait du chemin. Elle compte une équipe de 50 personnes et livre 20 000 plats par semaine dans toute la France.

Avantage local

cuisine
© La Brigade de Véro

La petite entreprise s’engage à choisir des fruits et légumes français et bio. Elle travaille en partenariat avec le MIN de Montpellier (Marché d’intérêt national) pour s’approvisionner. Cela lui permet de vanter une activité en circuit-court et son soutien aux producteurs régionaux. Arguments plébiscités par une clientèle ayant trouvé en plus la formule d’un régime qui fait la part belle aux saveurs et au plaisir. Au contrôle, 2 diététiciens en interne, dont un en cours de formation, et un nutritionniste en externe.

Le résultat est un petit plat livré dans une barquette en carton recyclable. Un repas de 300 à 350 grammes dont l’apport calorique est pesé au trébuchet. “L’idée est d’apporter une base journalière de 1 200 à 1 300 calories et d’apprendre aux gens à compléter”, explique Arthur. Retrouver ou garder la ligne coûtera aux clients la somme de 55 euros par semaine pour recevoir 1 plat par jour pendant cinq jours. Une autre formule propose le petit-déjeuner plus 2 plats et une collation chaque jour pendant cinq jours pour 115 euros par semaine. Aujourd’hui, le plat le plus demandé est une barquette de spaghettis bolognaises.

Jusqu’en Belgique

cuisine2
© La Brigade de Véro

La Start-up familiale n’entend pas en rester là. Forte de son succès, elle investit dans un atelier culinaire à Montpellier de 2 500 mètres carrés. Les livraisons sont possibles dans toute la France (hors Corse) et vont jusqu’en Belgique. Elle vise un chiffre d’affaires de 20 millions d’ici trois ans, et à terme, si le succès se confirme, La Brigade de Véro envisage de se doter de points relais dans les grandes villes. Sur son site labrigadedevero.com, les clients découvrent les menus et sur son blog blog.labrigadedevero.com les recettes et conseils de diététiciens sont accessibles.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.