Montpellier : l’évènement dédié au vin "O’Millésimes" mêle nature et culture

Reportage

La nouvelle formule des Estivales se déroulera à la Pinède-Nord du Domaine d’O les 29 et 30 juillet et les 19 et 20 août. Le public sera convié à déguster les vins et les produits locaux et à se familiariser avec la culture viticole.

Photo © Guillaume Cros.

Place au vin

“Une volonté de cultiver un art de vivre en fidélité à notre histoire.” Le maire de la Ville de Montpellier, Michaël Delafosse, se montre enthousiaste lorsqu’il évoque O’Millésimes, comme hier, à l’Hôtel de Métropole, lors de la présentation de cette manifestation à la presse. 

La Ville et le syndicat AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) Languedoc se sont en effet de nouveau associés pour présenter ce rendez-vous à la gloire du vin et de la gastronomie. 

Bienvenue au Domaine d’O

L’évènement aura lieu à la Pinède-Nord du Domaine d’O les week-ends du 29 et 30 juillet et du 19 au 20 août de 18h30 à 23h. L’esplanade Charles-de-Gaulle, emplacement habituel des Estivales, a en effet été remplacée par un cadre jugé plus convivial et plus reposant par la Ville et le syndicat AOC Languedoc. 

L’adjoint au maire de Montpellier et le délégué aux Commerces de proximité, à l’Artisanat et au Tourisme, Roger-Yannick Chartier, indique que le Domaine d’O est un lieu plus écarté du centre-ville où le trafic est moins dense et stressant. Le public pourra ainsi s’en éloigner et profiter d’un endroit plus calme et plus vert, sous les pinèdes du Domaine d’O. C’est un moyen de faire découvrir aux Montpelliérains une autre partie de leur ville et de ne pas rester cantonner à la place de la Comédie et ses alentours, en termes d’évènements.

Beaucoup d’activités au programme

Les exposants proposeront au public des dégustations des vins locaux sur leurs stands. Michaël Delafosse insiste sur la nécessité de promouvoir les produits du terroir et de toucher à la fois les amateurs, les curieux et les familles. 

Chaque soir, 8 vignerons AOC Languedoc ainsi que 4 producteurs de fromages, charcuterie, produits de la mer et glaces dévoileront leurs pépites gustatives. Les visiteurs pourront également échanger avec des vignerons du coin, assister à des micro-conférences autour du vin et de la gastronomie ou participer à des masterclasses d’œnologues et de sommeliers. 

Un abécédaire du vin sera présenté chaque soir par un professionnel du milieu : le vendredi 29 juillet sur l’agroécologie et la biodynamie, le samedi 30 juillet sur la connaissance des cépages et les accords mets-vins, le vendredi 19 août sur le statut culturel du vin et le samedi 20 août sur l’histoire du vin depuis l’Antiquité.

Une ouverture à la culture

La nouvelle localisation de O’Millésimes permet d’élargir son champ d’activités. Ce désir de renouvellement évoqué par Roger-Yannick Chartier et le directeur technique de l’AOC Languedoc, Jean-Philippe Granier, se concrétise par la tenue de plusieurs concerts chaque soirée. Le groupe de tango argentin Divagando se produira le vendredi 29 juillet, tandis que La Mossa, composé de 5 chanteurs aux voix toutes distinctes, sera aux manettes le lendemain soir. Des chants traditionnels occitans et béarnais, interprétés par Juliette Minvielle, résonneront dans la nuit du vendredi 19 août. Les 3 chanteuses, les 4 chanteurs et le percussionniste du groupe Barrut rythmeront pour leur part la dernière soirée de O’Millésimes au son d’une polyphonie autant traditionnelle qu’actuelle.

Trois performances de cirque contemporain sont aussi programmées, chaque soir, au cours desquelles les artistes réaliseront des acrobaties aériennes à l’aide de cerceaux, de cordes ou de mâts chinois. Enfin, un plateau radio en partenariat avec la radio France Bleu Hérault sera installé tout au long de l’évènement pour animer les soirées. Au programme : discussions, présentations de produits, découvertes, anecdotes et rencontres.

La directrice de l’AOC Languedoc, Stéphanie Daumas, a mis l’accent sur le besoin d’éduquer au goût les plus jeunes générations. Des actions pédagogiques et ludiques seront mises en place pour eux, dont un atelier œnologique pour apprendre à reconnaître les ingrédients constitutifs du vin, un atelier de mixologie pour fabriquer sa propre boisson (non-alcoolisée), un atelier de customisation pour créer sa bouteille personnalisée.

Promouvoir le vin

Toutes ces initiatives ont un but commun : réaffirmer le lien entre le vin et la culture. Michaël Delafosse a fait le parallèle entre le vin et la candidature de Montpellier pour devenir capitale européenne de la culture 2028. Le vin fait partie de l’identité locale et il juge qu’il doit être une ambition capitale pour la Ville.

Roger-Yannick Chartier explique, par ailleurs, que l’apport culturel et l’esprit familial propres au Domaine d’O va permettre d’allier ces deux pôles. Jean-Philippe Granier ajoute que le vin est un pan majeur du patrimoine local et qu’il est important de le voir autrement qu’une simple boisson alcoolisée. Il estime important de transmettre cette culture et de faciliter l’accès au vin. Ces 2 week-ends vont permettre d’éduquer au goût les plus curieux, selon lui, et de faire découvrir toute la richesse autour du vin, de la fabrication jusqu’à la mise en bouteille.

Informations pratiques

Entrée : 6 euros (ce tarif comprend la remise d’un verre et 2 dégustations). Gratuit pour les moins de 18 ans, hors consommation.
Pour s’inscrire à l’une des 4 rencontres, rendez-vous sur https://reservations.languedoc-aoc.com/evenement/o-millesimes
Accès : ligne 1 de tramway direction Mosson, arrêt “Château d’O”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.