Montpellier, manifestation anti-pass : des black blocs vandalisent l'Ecusson

La police tente encore de contrôler la foule.

Ce samedi, des casseurs se sont invités dans la marche anti-pass sanitaire. Un bras de fer a démarré entre les black blocs et la police au niveau de l’Opéra Comédie, où des gaz lacrymogènes ont été lancés pour séparer la foule.

Plus de 2 000 manifestants

Près de 2 500 personnes manifestent actuellement dans le centre-ville de Montpellier. Vers 15h, une centaine de manifestants cagoulés, connus sous le nom de “black blocs”, ont pris la tête du cortège et démarré des incidents : vitrines cassées, poubelles incendiées… Les plus gros dégâts sont situés dans la rue de Maguelone.

La priorité : disperser la foule

Pour arrêter les troubles et disperser le cortège, les forces de l’ordre ont riposté avec des jets de gaz lacrymogène. Vers 17h, l’ambiance est encore tendue au niveau de la Comédie.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.